Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Quelles sont les 20 universités dont les présidents ne sont pas renouvelables ?

Alors que la quasi-totalité des universités vont renouveler leurs instances - conseil d’administration, conseil académique et présidence - dans les semaines ou les mois qui viennent, AEF liste les 20 universités dont les présidents ne sont pas rééligibles car ayant déjà assuré deux mandats de 4 ans. Parmi eux figurent notamment les trois membres du bureau de la CPU. Les prochains scrutins vont se dérouler selon les dispositions de la loi Fioraso de juillet 2013, pour la plupart au premier semestre 2016, certains ayant lieu fin 2015 et quelques-uns fin 2016.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Gouvernance des établissements : que change la loi ESR ?

Quels changements en termes de gouvernance attendent les universités et les autres établissements, publics et privés, après l'adoption définitive de la loi ESR par l'Assemblée nationale, le 9 juillet 2013 (AEF n°185865) ? AEF revient de manière exhaustive sur les modifications introduites par la loi, en la comparant avec le code de l'éducation version LRU. Les évolutions les plus notables concernent le vote des personnalités extérieures pour l'élection du président d'université, la restriction de son droit de veto sur les recrutements, la création d'un conseil académique qui devient en partie décisionnaire, la mise en place d'une procédure d' « impeachment » (destitution) du président ou la création d'un conseil des directeurs de composantes. Les dirigeants de grand établissement devront désormais, sauf exception, être choisis après appel public à candidatures. À noter également : le renforcement de la législation pour l'ouverture d'établissements privés dans le domaine de la santé ou la création de la qualification d' « établissements privés d'intérêt général ».

Lire la suiteLire la suite
DÉCRYPTAGE. Qui sont les 68 présidents d'université élus en 2012 ?

43 nouveaux présidents ont fait leur entrée à la CPU cette année (sur 77 établissements), auxquels viendront s'ajouter ceux de Paris-II et de Paris-VIII qui seront élus prochainement (AEF n°212977). 24 anciens présidents ont en revanche été réélus, auxquels il faut ajouter Yvon Berland, président de la nouvelle université fusionnée d'Aix-Marseille (AEF n°224472), mais qui a déjà fait deux mandats à la tête d'Aix-Marseille-II. Cela représente donc un renouvellement de près de 66 % des présidents d'université. Reste encore des élections dans les universités de Paris-II, Paris-VIII, Nouvelle Calédonie en juillet 2012, Antilles-Guyane en novembre 2012, Polynésie en octobre 2013, Strasbourg fin 2012 et Nîmes. Nous ne comptons pas également dans nos statistiques les universités de Bordeaux-III et de Bourgogne qui font l'objet de recours contentieux (AEF n°213846 et n°219257).

Lire la suiteLire la suite