Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Thales lance un plan d’actionnariat salarié de 500 000 actions

Thales lance un plan d’actionnariat salarié, a annoncé le groupe fin octobre. Les 61 000 collaborateurs du groupe, en France et à l’étranger, disposant de plus de trois ans d’ancienneté, pourront souscrire jusqu’au 12 novembre à cette offre qui porte sur 500 000 actions maximum, dont le prix d’acquisition a été fixé à 49,85 euros. Il s’agit d’une "cession d’actions existantes autodétenues et rachetées préalablement par Thales dans le cadre d’un programme de rachat d’actions autorisé par l’assemblée générale des actionnaires". Le règlement-livraison de l’offre est prévu pour le 16 décembre 2015.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
"La fiscalité n’apparaît plus comme un frein au développement de l’actionnariat salarié" (FAS/Altedia)

"L’actionnariat est devenu un pilier fort et stable de la politique de motivation d’un grand nombre de grandes entreprises françaises", selon la 6e enquête annuelle sur l’actionnariat salarié réalisée par la FAS (Fédération française des actionnaires salariés et anciens salariés) et Altedia, dont les résultats publiés jeudi 24 septembre 2015 (1). Ainsi, 86 % des entreprises interrogées ont notamment un FCPE d’actionnariat salarié et 68 % un actionnariat salarié direct. L’enquête montre également que l’actionnariat salarié progresse dans les entreprises qui font des opérations régulières et pratiquent des abondements. En revanche, les distributions d’actions gratuites sont en recul pour la quatrième année consécutive. Enfin, "la fiscalité et son poids n’apparaissent plus comme un frein au développement de l’actionnariat salarié" pour 60 % des entreprises.

Lire la suiteLire la suite