Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Philippe Aghion : "C’était une erreur d’avoir fait porter les projets d’idex par les PRES puis par les Comue"

"L'idée des idex était très progressiste, notamment pour créer des passerelles entre les universités et les grandes écoles. Mais je pense que c’était une erreur d’avoir fait porter les projets idex par les PRES, et aujourd’hui par les Comue. […] On a en particulier imposé des contraintes à la mise en place des chaires d’excellence conçues pour inverser le drainage des cerveaux", estime Philippe Aghion, professeur au Collège de France, qui porte un regard mi-satisfait, mi-critique sur le PIA, lui qui était membre du jury."Pour moi, les idex devaient être un périmètre d’excellence bien identifié et géré par une structure sui generis dirigée par un président, élu par un board essentiellement composé de membres extérieurs." Par ailleurs, il appelle à la suppression du CNU, symbole du "corporatisme excessif français", pour "laisser aux universités le soin de décider de leurs recrutements".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Idex de Toulouse : « Louis Gallois doit garantir que les lignes rouges en matière de gouvernance seront respectées » (Philippe Aghion)

« Louis Gallois, commissaire général à l'investissement, doit garantir que les lignes rouges en matière de gouvernance, notamment un jury international approuvé par le CGI pour décider de l'attribution et des montants des chaires d'excellence internationales, seront respectées dans le projet d'idex de Toulouse », déclare Philippe Aghion à AEF, lundi 10 décembre 2012. Philippe Aghion est professeur d'économie à Harvard (États-Unis), membre du jury « idex » (AEF n°245549) et auteur d'un rapport sur « l'excellence universitaire » (AEF n°264105). « Le projet est maintenant entre les mains de Louis Gallois. Tout est dans les détails et il y a encore bien des choses qui ne sont pas claires », analyse-t-il. Pour Philippe Aghion, le commissaire général à l'investissement doit s'appuyer sur l'avis de Jean-Marc Rapp, président du jury « idex » (AEF n°251379) car celui-ci « connaît le projet dans les détails ». « Je peux vous dire que Jean-Marc Rapp dira 'non' sur le projet actuel de Toulouse. »

Lire la suiteLire la suite
Idex : Philippe Gillet et Philippe Aghion membres du jury. Échos des auditions de Lyon, Grenoble, Toulouse et Bourgogne Franche-Comté

Philippe Gillet et Philippe Aghion sont tous les deux membres du jury « idex » composé d'une vingtaine de membres, d'après les informations recueillies par AEF, alors que les porteurs de projets sont auditionnés du 14 au 17 mars 2011 (AEF n°247135). Philippe Gillet, vice-président de l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne), est l'ancien directeur de cabinet de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (mai 2007 - avril 2010) (AEF n°279855). Philippe Aghion, professeur d'économie à Harvard, est l'auteur d'un rapport remis à Valérie Pécresse en juillet dernier sur « l'excellence universitaire » (AEF n°264105). La ministre l'avait en effet chargé d'une mission de « comparaison internationale de l'autonomie des universités » (AEF n°288263).

Lire la suiteLire la suite