Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Pepite Beelys" : l’académie de Lyon concentre près de 16 % des demandes du statut national "étudiant-entrepreneur"

"Notre Pepite est une ressource commune, qui mutualise les savoir-faire des établissements de la Comue", explique à AEF Alexandre Kesteloot, responsable du programme Beelys ("Booster l’esprit d’entreprendre Lyon Saint-Étienne"). C’est la Comue de Lyon/Saint-Étienne qui délivre son D2E, un diplôme d’établissement conçu "à la carte" pour chaque étudiant. L’académie de Lyon représente 7 % du nombre total d’étudiants en France, mais concentre depuis 2014 près de 16 % des demandes de statut national "étudiant-entrepreneur" et d’inscriptions au D2E, deux dispositifs mis en place l’an dernier (lire sur AEF). Dans cette académie, 150 personnes ont obtenu le statut depuis 2014 et la moitié le cumule avec une inscription au D2E. "Personnaliser l’accompagnement de ces étudiants est un défi intéressant pour l’enseignement supérieur". Le budget annuel de Beelys est d’environ 1 M€.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Étudiant entrepreneur : la circulaire sur le statut et la charte sur le diplôme

Le MENESR diffuse une "circulaire sur la création du statut d’étudiant entrepreneur" et une charte de labellisation nationale du [nouveau] D3E (diplôme d’établissement étudiant entrepreneur)" en mai 2014. Ces deux dispositifs – statut et diplôme – concrétisent deux des quatre axes du "plan d’actions en faveur de l’entrepreneuriat étudiant" annoncé par Geneviève Fioraso en octobre 2013 (lire sur AEF), dans le prolongement des engagements du président de la République sur ce sujet (lire sur AEF). Ils s’inscrivent dans le cadre des 29 Pepite (pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) – un autre axe du plan –, dont le ministère a retenu les dossiers de création en février 2014 et pour lesquels il a annoncé "4,6 millions d’euros sur trois ans" (1) (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite