Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Près de neuf Français sur dix pensent que des émeutes pourraient de nouveau éclater en banlieue

Dix ans après les émeutes dans les banlieues, "87 % des Français pensent que de tels événements pourraient se reproduire", indique Jérôme Fourquet, directeur du département "Opinion et stratégie d’entreprise" de l’Ifop dans une note de la fondation Jean Jaurès, publiée vendredi 30 octobre 2015. "La situation est donc toujours perçue comme tendue, mais moins qu’au lendemain des émeutes de 2005", précise-t-il. Trois-quarts des Français perçoivent en outre la banlieue "comme un territoire plus violent que le reste du pays". Selon ce sondage, "ce sont les habitants des communes rurales, les plus éloignés des banlieues, qui en ont l’image la plus violente (82 %) alors que les habitants de l’agglomération qui vivent à proximité et aussi en banlieue sont un peu moins catégoriques (69 %)".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement