Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Insa Lyon : "Le passage aux RCE est une nécessité" pour "maîtriser totalement l’ensemble de ses ressources" (HCERES)

L’Insa Lyon "a-t-il les moyens de ses ambitions ?", interroge le HCERES dans son rapport d’évaluation mis en ligne fin octobre 2015. Si la situation financière de l’établissement est "redressée", avec la mise en place de "mesures rigoureuses" depuis 2011, le comité observe néanmoins "un risque de baisse potentielle des recettes, susceptible de grever à terme le potentiel d’investissement". Le HCERES recommande notamment à l’Insa Lyon de "formaliser un véritable dialogue de gestion avec les labos et départements". Le comité considère par ailleurs "que le passage aux RCE [lire sur AEF] est une nécessité qui devra permettre à l’établissement de maîtriser totalement l’ensemble de ses ressources". Le comité considère aussi "qu’il y a lieu de s’interroger sur la nécessité de pérenniser le pilotage direct par l’établissement des prestations d’hébergement et de restauration" pour les étudiants.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Opération campus à Lyon : Lyon-I et l'Insa déplorent le retard et estiment que le PRES ne doit pas se substituer aux établissements

« Nous avons perdu du temps, donc de l'argent, c'est dommage. Des projets de rénovation de résidences étudiantes auraient déjà pu être engagés », affirme à AEF Éric Maurincomme, directeur de l'Insa de Lyon, le 25 septembre 2012. Il commente la mise en oeuvre de l'opération campus sur le site de « Lyon-Tech La Doua » (Villeurbanne) (AEF n°277615). « Depuis 2008, la somme obtenue pour l'opération reste la même, or le coût de construction lui a augmenté », ajoute François-Noël Gilly, président de l'UCBL (université Claude-Bernard Lyon-I). Lors de la conférence de presse de rentrée de l'université, le 18 septembre 2012, il évoque une volonté de l'établissement de « reprendre la main ». « Ce n'est pas une mauvaise volonté du PRES, mais quand on centralise tout dans une structure qui gère une mission inter-établissements et qui n'est pas sur le terrain, c'est extrêmement compliqué », déclare-t-il.

Lire la suiteLire la suite
L'Insa de Lyon est un « acteur incontournable de l'ingénierie » mais sa « situation financière reste fragile » (Aeres)

L'Insa de Lyon est un « acteur incontournable dans le domaine de l'ingénierie, tant sur le plan de la formation que sur celui de la recherche et réellement positionné à l'international », estime l'Aeres dans son rapport daté de février 2011. Selon ce document, la situation financière de l'école « reste fragile » et la « production de brevets et de licences insuffisante au regard du potentiel de l'établissement ». Les vingt laboratoires de recherche, organisés en six pôles, ont une bonne reconnaissance internationale, mais le pilotage pourrait être amélioré par « la mise en place d'une politique plus affirmée en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ». L'Aeres ajoute que « l'Insa a su mettre en place des partenariats positifs et variés avec les organismes de recherche, les collectivités territoriales, le monde socio-économique, ce qui traduit son dynamisme ». Mais considère que, face à la concurrence des grandes écoles, elle doit développer une communication plus agressive.

Lire la suiteLire la suite