Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’UHA mise sur "la dynamique du numérique" et le transfrontalier (C. Gangloff-Ziegler, 40 ans de l’université)

Dans le cadre de "Campus Industrie 4.0", l'Université Haute-Alsace souhaite "inscrire le territoire [de Mulhouse] dans la dynamique de la 4e révolution industrielle", notamment en sensibilisant "les entreprises à la nécessité et aux enjeux liés aux évolutions numériques", indique sa présidente Christine Gangloff-Ziegler, dans un entretien accordé à AEF courant octobre 2015, suite aux festivités liées aux 40 ans de l'université (créée le 8 octobre 1975). "Depuis les débuts de son histoire, l'UHA a associé les acteurs industriels, politiques et universitaires", et "ce lien fort perdure toujours", relève-t-elle. Pour l'UHA (désormais associée à l'Unistra), cet anniversaire a permis de montrer son rôle dans plusieurs "réussites et innovations" en région : la professionnalisation (avec une forte proportion d'apprentis en Alsace), le développement du transfrontalier, l'idefi NovaTris, etc.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Regroupements : le respect de la loi Fioraso "doit s’imposer à tous" (tribune de 23 présidents d’université)

L’objectif de la loi Fioraso "n’est pas la concentration mais la coordination autour d’un projet partagé", affirment les présidents de 23 "petites et moyennes universités dans une tribune adressée à AEF mardi 25 août 2015 et intitulée "Regroupements d’universités : au nom de la loi". Et le respect de cette loi "doit s’imposer à tous" : au MENESR, au HCERES et au CGI. Ce texte est diffusé alors que la CPU tient son université d’été à Paris les 25 et 26 août 2015 sur le thème "L’université dans ses territoires". Il s’agit donc, selon Christine Gangloff-Ziegler, présidente de l’UHA, d’une "contribution au débat". Ils reviennent sur la notion d’établissement "chef de file" d’un regroupement qui ne peut, selon eux, agir systématiquement comme représentant des membres, sur le "moyen de pression" que constituent les appels à projets comme les idex-isite et sur les conséquences de la loi Notre.

Lire la suiteLire la suite