Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Taxe d'apprentissage : les écoles du supérieur pourraient perdre 60 millions d'euros à cause de la réforme du barème

Les ressources perçues par les écoles du supérieur au titre de la part barème de la taxe d'apprentissage ont été réduites de 37 % entre 2014 et 2015, soit une baisse de près de 60 millions d’euros, selon la CGE (Conférence des grandes écoles) et la Cdefi (Conférence des directeurs d’écoles d’ingénieurs). Qualifiant la réforme issue de la loi du 5 mars 2014 de "bouleversement financier", elles demandent au gouvernement de revoir les règles d’affectation de la taxe, dans un communiqué publié le 22 octobre 2015. Les écoles de management et d’ingénieurs qui proposent des formations en apprentissage devraient toutefois voir leurs recettes s’accroître dès cette année en raison de la hausse du quota et de la possibilité pour les entreprises de flécher leur CSA vers le CFA de leur choix.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi