Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Réforme de la formation : les "points de vigilance" pour les universités, en annexe du rapport Germinet

Le ministère de l’Enseignement supérieur devrait se rapprocher du ministère du Travail pour "dénoncer et remédier aux dérives des financeurs observées sur le terrain et faire en sorte que le CPF ne soit plus un point d’entrée pour le financement de la formation professionnelle, l’attribution de la TA, la prise en charge de l’alternance et la VAE". C’est ce qu’explique Anne Aubert, cheffe de projet pour le développement de la FTLV dans l’enseignement supérieur au sein de la Dgesip.Elle réalise un "point d’étape" sur la mise en œuvre de la loi de 5 mars 2014, publié en annexe du rapport Germinet sur le développement de la formation continue dans l’enseignement supérieur. Anne Aubert plaide aussi pour un "mandat clair" des représentants de l’enseignement supérieur au sein du Cnefop et des Crefop.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement