Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

"La production de pétrole et de gaz de schiste ne restera pas nord-américaine", avance Jean-Louis Schilansky (CHNC)

"La question est de savoir si la production de pétrole et de gaz de schiste restera purement nord-américaine. Franchement, je ne le crois pas", déclare Jean-Louis Schilansky, président du CHNC, lors d’une conférence de presse le 20 octobre 2015. "Au fur et à mesure des années, les besoins en énergie devront être couverts bien sûr par des renouvelables, mais aussi par le pétrole et le gaz", estime-t-il. Pour lui, le pétrole et le gaz de schiste sont "au début d’une longue histoire". Lors de cette conférence de presse, Jean-Louis Schilansky a fait le point sur les capacités de production des États-Unis, de l’Argentine et de la Chine, ainsi que sur les explorations en cours en Arabie Saoudite, Pologne ou au Royaume-Uni. En France, la loi du 13 juillet 2011 interdit l’usage de la fracturation hydraulique pour explorer et exploiter les pétroles et le gaz de schiste (lire sur AEF).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le Conseil constitutionnel rend sa décision sur la commission créée par la loi interdisant la fracturation hydraulique

Le Conseil constitutionnel rend, mardi 21 juillet 2015, sa décision à la suite de la saisine du Premier ministre Manuel Valls au mois de juin sur la nature juridique de diverses dispositions, dont l’article 2 de la loi du 13 juillet 2011 interdisant la fracturation hydraulique, créant la Commission nationale d’orientation, de suivi et d’évaluation des techniques d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux. Il s’agissait de déterminer si cet article avait un caractère législatif ou réglementaire. Le Conseil constitutionnel juge que les trois premiers alinéas ont un caractère législatif. Seul le quatrième alinéa de la loi, détaillant la composition de la Commission, est de caractère réglementaire et peut être modifié par décret.

Lire la suiteLire la suite
Union de l’énergie : les eurodéputés rejettent un texte s’opposant à la fracturation hydraulique

Le Parlement européen a rejeté (315 votes contre, 277 pour, 111 abstentions) un texte consacré à la sécurité énergétique communautaire, mercredi 10 juin 2015 en séance plénière. Le projet de rapport était pourtant porté par Algirdas Saudargas (PPE, Lituanie), du même bord politique que la majorité, de droite, de l’assemblée de Strasbourg. Un amendement interdisant le recours à la fracturation hydraulique d’hydrocarbures a été voté au cours des débats dans ce rapport non-législatif, désormais sans suite. "C’est ce qui a fait la différence", confie à AEF une source strasbourgeoise. "Cela montre que le chemin pour créer une Union de l’énergie sera long et difficile", estime le rapporteur.

Lire la suiteLire la suite
L'Allemagne renforce sa législation sur la fracturation hydraulique

Le gouvernement fédéral allemand a adopté, mercredi 1er avril 2015, un projet de loi concernant la fracturation hydraulique qui doit être soumis au Parlement dans les prochaines semaines. "La protection de la santé et de l’eau potable a la priorité absolue", a indiqué la ministre de l’Environnement, Barbara Hendricks. Parmi les mesures retenues figurent l’interdiction de la fracturation hydraulique au-dessus de 3 000 mètres de profondeur pour extraire des hydrocarbures non conventionnels à des fins commerciales, des restrictions de l’utilisation de cette technique dans les couches de charbon, les schistes, les glaises et les marnes ainsi que des restrictions dans certaines régions pour la protection de l’eau potable, étendues à la présence de réservoirs d’eau à proximité.

Lire la suiteLire la suite
Hydrocarbures de schiste : des partisans de leur exploitation créent un centre pour "sortir de l’obscurantisme"

"Il est temps de sortir de l’obscurantisme dans lequel nous étions plongés." Le CHNC (centre hydrocarbures non conventionnels) présenté mardi 10 février 2015 à la presse par son président, Jean-Louis Schilansky, a pour ambition de "rassembler, évaluer, diffuser" des faits "et non des opinions ou des idéologies" sur les pétrole et gaz de schiste, à l’origine "d’une vraie révolution dans le domaine énergétique". Financé par 21 entreprises et fédérations professionnelles, le CHNC "n’est tout simplement pas un lobby", a insisté l’ancien président de l’Ufip, partisan revendiqué de l'exploitation de ces énergies fossiles.

Lire la suiteLire la suite
Allemagne : le gouvernement envisage une interdiction de la fracturation hydraulique sous conditions d'ici 2021

Dans une lettre envoyée au reste du gouvernement et révélée par l’AFP vendredi 4 juillet 2014, le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie, également vice-chancelier, Sigmar Gabriel et la ministre de l’Environnement et de la Construction Barbara Hendricks envisagent le prolongement de l’interdiction de la fracturation hydraulique jusqu’en 2021. Cette interdiction s’appliquerait pour l’extraction des gaz de schiste jusqu’à 3 000 mètres de profondeur et serait réexaminée dans sept ans. En revanche, la fracturation hydraulique resterait autorisée pour la production de gaz naturel conventionnel et à des fins d' "expérimentation scientifique" si les produits utilisés "ne sont pas dangereux pour l’eau", selon des informations reprises par la presse allemande.

Lire la suiteLire la suite