Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Thierry Le Goff promu DGAFP en remplacement de Marie-Anne Levêque, Carine Soulay nommée adjointe

Actuel adjoint à la directrice générale de l'administration et de la fonction publique, Thierry Le Goff est nommé DGAFP en Conseil des ministres ce mercredi 14 octobre 2015 comme annoncé par l’AEF. Il remplace à partir du 15 octobre Marie-Anne Lévêque, nommée conseillère d’État. Il sera secondé par Carine Soulay, maître des requêtes au Conseil d’État, nommée adjointe à compter du 16 novembre prochain. Âgé de 53 ans, administrateur général, ancien élève de l’ENA (1997), Thierry Le Goff a été DGRH aux ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (2007-2009) puis DRH de la Mairie de Paris. Il était adjoint à la DGAFP depuis octobre 2014. Carine Soulay, 41 ans, énarque, passée par la Ville de Paris, était depuis 2011 détachée auprès de la Commission européenne. La nouvelle équipe devra mettre en œuvre le projet d’accord sur la fonction publique.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Avenir de la fonction publique : la DGAFP dans l’attente de la nomination d’un nouveau directeur

Depuis que l’actuelle directrice générale de l’administration et de la fonction publique, Marie-Anne Levêque, a été nommée le 23 septembre 2015 en Conseil des ministres conseillère d’État à partir du 15 octobre, cette administration centrale est dans l’attente d’un nouveau responsable. Celui-ci devra gérer les suites de la validation ou, plus probablement, de la non-validation du protocole d’accord sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations dans la fonction publique, ouvert à la signature des organisations syndicales jusqu’au 30 septembre prochain. Malgré ce calendrier, l’entourage de la DGAFP exclut tout lien entre son départ pour le Conseil d’État et le possible échec du protocole d’accord sur l’avenir de la fonction publique.

Lire la suiteLire la suite