Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Climat : l’écart entre les contributions nationales et la trajectoire de 2°C est de 12 Gt eq CO2 en 2030 (forum de Rabat)

Le commissaire européen à l’énergie et au climat Miguel Arias Canete s’est félicité que "149 contributions nationales" aient été déposées à ce jour auprès de la convention climat, représentant "90 % des émissions mondiales", lors d’un point presse à l’issue du forum de Rabat. Organisé lundi 12 et mardi 13 octobre 2015 avec le Maroc, le Pnud et le Pnue, cet événement a permis à la Ccnucc, au Pnue et à l’AIE de livrer leurs premières analyses des INDC, qui devraient permettre de limiter le réchauffement en dessous de 3°C. "Leur mise en œuvre sera cruciale", car sans elle, le réchauffement climatique atteindrait entre 3,8 et 4,7 °C, poursuit le commissaire européen. Mais "Paris aura besoin de plus que l’agrégation des INDC" pour atteindre "une trajectoire optimale" limitant le réchauffement à 2 °C, prévient-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement