Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les DRH des universités se sont professionnalisées avec les RCE au prix d’une pression importante sur les personnels

Le rapport de la Cour des comptes sur l’autonomie financière des universités (1) constate que "la réorganisation de la fonction ressources humaines a affecté directement la répartition des tâches avec les composantes et les laboratoires, la mise en place des RCE aboutissant généralement à un mouvement de centralisation". En dehors de l’aspect organisationnel, "les universités ont aussi assuré une montée en compétences (par formation ou recrutement) des personnels affectés à la gestion des RH", note la Cour. "Cela a conduit au recrutement de personnels de catégorie B plutôt que C. Des cadres de catégorie A ont également été recrutés pour leur expertise, par exemple pour le pilotage de la masse salariale". Mais encore faut-il que les établissements et leurs DRH conservent à terme ces personnels qualifiés, "à même d’assumer les nouvelles responsabilités issues de la loi LRU".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement