Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°508458

L’utilisation des data en santé vue par Guillaume Sarkozy (Malakoff Médéric) et Étienne Caniard (FNMF) au Catel

Invités à s’exprimer en ouverture du Carrefour de la Télésanté vendredi 9 octobre organisé par le Catel, Guillaume Sarkozy, délégué général de Malakoff Médéric, et Étienne Caniard, président de la Mutualité Française, ont expliqué en quoi l’ouverture des données de santé allaient transformer profondément leur métier d’assureur en santé. Une transformation dont les pouvoirs publics n'auraient pas, selon eux, pleinement conscience.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Cnamts et l’École polytechnique signent un partenariat dans le domaine du big data

La Cnamts et l'École polytechnique ont annoncé lundi 2 février 2015 avoir signé, fin 2014, une convention de partenariat de recherche et développement pour une durée de 3 ans qui vise à favoriser le développement des technologies du big data appliqué au domaine de la santé. Cette collaboration a pour ambition de déployer de nouvelles pistes d’exploitations des données du Sniiram. Ce partenariat, d’une durée de 3 ans, abordera progressivement un programme de développement d’algorithmes "définis au regard des missions de la Cnamts et plus largement des enjeux de santé publique". La détection de signaux faibles ou anomalies en pharmaco-épidémiologie, l’identification de facteurs utiles à l’analyse des parcours de soins, la lutte contre les abus et la fraude font partie des thèmes de recherche identifiés.

Lire la suiteLire la suite
Orange Healthcare crée le Healthcare Data Institute pour partager les réflexions sur le Big data en santé

Le Healthcare Date Institute est une association lancée le 25 octobre 2014 par Orange Healthcare, avec la vocation de rassembler des acteurs de la santé en vue de partager travaux et réflexions autour du Big Data dans le domaine de la santé. Isabelle Hilali, vice-présidente stratégie et marketing d’Orange Healthcare et vice-présidente de l’Institut, a expliqué à l’AEF les objectifs de ce nouveau think tank.

Lire la suiteLire la suite
Le Collectif interassociatif sur la santé désapprouve le rapport de la commission Open data en santé.

Alors qu’il avait "apprécié la démarche participative" de la Commission Open Data mise en place par Marisol Touraine, le Ciss (Collectif interassociatif sur la santé) exprime, vendredi 11 juillet, son désaccord avec le rapport remis à la ministre (lire AEF) et dont "l’issue se révèle brouillonne". L’un des points d’achoppement concerne la mise en place d’un "comité d’orientation des données de santé", "placé auprès du ministre chargé de la santé". Or, il s’apparenterait à un dispositif déjà proposé par la ministre lors des travaux de la commission et "rejeté par l’ensemble des parties prenantes". Celles-ci plaidaient pour "un comité d’orientation des données de santé, placé au sein de l’Institut des données de santé". Disposant du droit de s’exprimer sur le rapport jusqu’à aujourd’hui, le Ciss déplore également la communication faite, dès hier, par le ministère sur le document.

Lire la suiteLire la suite
Open data en santé : M. Touraine charge F. Von Lennep et P. Burnel d'animer des travaux qui s'achèveront en avril 2014

Marisol Touraine annonce jeudi 7 novembre 2013 l'installation le 21 novembre prochain d'une commission sur l'open data en santé qui lui remettra le résultat de ses travaux en avril 2014. La ministre de la Santé, qui s'était vue confier l'animation d'un débat sur l'ouverture des « données publiques de santé » lors du Cimap de juillet dernier, charge Franck Von Lennep, directeur de la Drees, et Philippe Burnel, délégué à la stratégie des systèmes d'information de santé au ministère des Affaires sociales et de la Santé, d'animer cette instance. Ils réuniront l'ensemble des parties prenantes, notamment les producteurs de données de santé, des représentants des patients et des usagers, des chercheurs et universitaires, des professionnels de santé, des représentants d'établissements de santé et des industriels.

Lire la suiteLire la suite
Des contrôles sur la sécurité des données de santé et un avertissement sur l'Open data au menu du rapport 2012 de la CNIL

En 2012, la CNIL a effectué 458 contrôles, soit une augmentation de +19 % par rapport à l'année précédente. Cette hausse « illustre une nouvelle fois la volonté de la Commission de vérifier, par ses contrôles sur place, le respect des textes dont elle est chargée d'assurer l'application », peut-on lire dans le rapport annuel mis en ligne ce mardi 23 avril 2013. Dans le domaine de la sécurité des données de santé, une vingtaine de contrôles ont été réalisés (1). Ils ont porté sur les conditions de traitement des données par des organismes hébergeurs, par des CECOS (centre de conservation du sperme), par des pharmacies (dossier pharmaceutique), des laboratoires de biologie médicale, un « groupe hospitalier d'importance nationale » et des entreprises développant des logiciels ou produits de traitement des données de santé. Isabelle Falque-Perrotin, présidente de la CNIL depuis septembre 2011, a adopté 43 mises en demeure, dont deux ont été rendues publiques. Treize sanctions ont été prononcées dont quatre pécuniaires, neuf avertissements et une injonction de cesser le traitement (certaines de ces sanctions pouvant se cumuler). Aucune ne concerne le secteur de la santé.

Lire la suiteLire la suite