Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bâtiment : "La RT 2020 ne tiendra pas compte de l’indicateur de la mobilité" (Céline Mouvet, chef de projet MLETR/Medde)

Le futur décret en Conseil d’État définissant les exigences auxquelles devront répondre les ouvrages à énergie positive ne tiendra pas compte de certains indicateurs, par exemple de la mobilité des occupants. C’est ce qu’explique Céline Mouvet, chef de projet "réglementation thermique bâtiment neufs" pour les MLETR et Medde, au cours d’une journée consacrée aux Bepos jeudi 8 octobre 2015. "Bien que cela soit un élément important pour mesurer l’impact carbone du bâti, on ne pourra pas tout traiter dans cette réglementation." D’autant que le levier de la mobilité "ne relève pas du CCH". De son côté, le collectif Effinergie indique qu’il devrait présenter d’ici la fin de l’année un référentiel Bepos-Rénovation.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi