Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La CFE-CGC dénonce le "scandale de quinze ans de retraite non cotisés" pour les cadres de la CCI de Grenoble

"La CCI de Grenoble [Isère] ne s’est pas acquittée de ses obligations en cotisations retraites" pour ses cadres, et ce "depuis quinze ans", déplore la CFE-CGC réseaux consulaires, dans un document syndical, mis en ligne en septembre 2015. "Les premières explications à Grenoble ont été vaseuses", rapporte-t-elle. L’obligation pour les CCI de cotiser au titre d’une "retraite surcomplémentaire" pour les cadres est prévue par un accord daté de 1996, précise la CFDT : mais "la plupart" des cadres grenoblois n’auraient pas cotisé à ce titre. "Il est vrai que les coupes budgétaires ont largement diminué les moyens […] des CCI", mais "les agents estiment […] être lésés", indique l’organisation syndicale. La chambre de commerce iséroise n’a pas donné suite à nos demandes de précisions. Pour rappel, celle-ci était employeur de ses salariés jusqu’en 2012, remplacée par la CCI Rhône-Alpes en 2013.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement