Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°508175

Le vote du projet de loi de santé par le Sénat est marqué par une forte abstention des élus socialistes et écologistes

Les sénateurs appartenant à la majorité de la chambre haute (LR et centristes) ont très largement voté en faveur du texte du PLMSS tel qu’amendé par la commission des Affaires sociales et les rapporteurs puis par les sénateurs lors de l’examen en séance publique qui a débuté le 14 septembre dernier. Le groupe socialiste s’est massivement abstenu (109 abstentions), ainsi que la quasi-totalité des dix députés du groupe écologiste (1) malgré que 25 de ses amendements aient été votés. Une majorité des 17 sénateurs du groupe RDSE s’est abstenue à l’exception de Gilbert Barbier (qui a voté pour) et de cinq sénateurs -dont Robert Hue- qui ont voté contre. Les dix-neuf sénateurs du groupe communiste ont voté contre. Les deux sénateurs du FN ont également voté contre. Au total, sur 216 suffrages exprimés (sur 347 votants), 185 sénateurs ont voté en faveur du PLMSS et 31 contre.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Loi de santé au Sénat : les principaux amendements votés à l’initiative des sénateurs et du gouvernement

Les sénateurs ont amendé largement les titres II ("Faciliter au quotidien les parcours de santé"), III ("Innover pour garantir la pérennité de notre système de santé") et IV ("Renforcer l’efficacité des politiques publiques et la démocratie sanitaire") entre la reprise de l’examen du PLMSS (projet de loi de modernisation de notre système de santé) le lundi 28 septembre et le jeudi 1er octobre 2015. L’examen du texte se poursuivra encore vendredi 2 octobre au grand dam d’Alain Vasselle (LR, Oise) qui lors de la reprise de la session ordinaire mercredi à minuit a réagi sur les conditions de travail du Sénat obligé de siéger "le soir, les lundis et vendredis" avant de reprocher au gouvernement une "diarrhée législative". Parmi les nouveautés, à noter l’article sur les actions de groupe en santé ou encore l’automaticité du droit d’accès de certains publics à des prestations (CMU-C et ACS).

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Loi de santé : le gouvernement dépose deux nouveaux amendements pour réduire les délais d’attente chez l’ophtalmologiste
Lire la suite
Loi de santé : la sénatrice Aline Archimbaud craint un parasitage du débat par le chiffon rouge qu'est le tiers payant

La sénatrice Aline Archimbaud, élue écologiste de Seine-Saint-Denis, à l'origine de 40 propositions remises au gouvernement pour améliorer l'accès aux soins des plus démunis (lire sur AEF), se prononce résolument pour l'adoption de la généralisation progressive du tiers payant intégral lors d'une intervention aux "Asclépiades" jeudi 18 juin 2015. Elle dit craindre toutefois un "parasitage de la discussion" au Sénat au détriment de débats sur le renforcement de prévention et de l'accompagnement des personnes victimes d'addictions, sujets sur lesquels elle portera des amendements au projet de loi santé. Du rapport d'enquête de la Cour des comptes sur la CMU, publié par le Sénat début juin (lire sur AEF), elle retient la fourchette de "28 % et 40 % de non-recours" à la CMU-C de "gens qui n'arrivent pas à ouvrir leurs droits", comme elle a pu le constater aux urgences des hôpitaux.

Lire la suiteLire la suite
Loi de santé: la FHP s'émeut d'un amendement gouvernemental prévoyant un contrôle des comptes des cliniques par les ARS

La FHP a annoncé mardi 7 avril 2015 prendre contact avec un "grand cabinet d’avocats international" afin d’étudier une procédure contre une disposition nouvelle introduite par amendement gouvernemental avant le début de l’examen du projet de loi de modernisation du système de santé en séance publique (lire sur AEF). Cet article additionnel prévoit de confier aux ARS le soin de contrôler sur la base de données comptables qui leur sont transmises, l’absence de "surcompensation financière" pour l’accomplissement des missions dévolues par la loi aux hôpitaux publics, privés et privés d’intérêt collectif (1). La FHP y voit une reconnaissance par le gouvernement de l’activité de soins des établissements de santé comme un service d’intérêt économique général (SIEG) au sens du droit européen. Et veut saisir l’occasion de porter la question de l’abandon de la convergence tarifaire devant la CJUE.



Lire la suiteLire la suite
Loi de santé : les mesures sur la santé en outre-mer et sur la prévention sont votées par les députés

Les députés ont commencé d’examiner en séance publique les articles du projet de loi de modernisation du système de santé depuis le 1er avril dernier. À la veille du week-end pascal, ils avaient avancé sur l’examen des articles du titre I intitulé "Renforcer la prévention et la promotion de la santé" qui comporte de nombreuses dispositions relatives à la lutte contre certains fléaux de santé publique comme la consommation excessive d’alcool, de tabac, ou des dispositions touchant à la nutrition. C’est dans ce cadre qu’un amendement est venu consacrer le rôle des assureurs obligatoires et complémentaires dans la préparation du programme national nutrition santé élaboré tous les cinq ans. Une première s’agissant de l’élaboration des politiques de prévention à laquelle Marisol Touraine ne s’est pas opposée. Une importante disposition a aussi été votée sur la santé dans les outre-mer.


Lire la suiteLire la suite
Loi de santé: les amendements du gouvernement acceptés le 31 mars par les rapporteurs avant le début de la discussion

Soixante dix nouveaux amendements ont été déposés par le gouvernement le 30 mars 2015 à l'Assemblée nationale sur le projet de loi de modernisation du système de santé juste avant le début de l'examen du texte en séance publique qui a débuté le 31 mars 2015. Plusieurs de ces amendements datés des 27 et 28 mars ont été étudiés mardi matin par la commission des affaires sociales ; d'autres le seront vendredi matin. Quelques uns de ces amendements apportent des modifications importantes sur le texte. Voici une sélection des amendements ayant fait l'objet d'une "acceptation" par les rapporteurs du projet de loi dans l'attente de leur examen en séance publique dans les prochains jours.

Lire la suiteLire la suite