Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Arrêts de travail : les médecins sont-ils "complaisants" ? (Denis Monneuse, sociologue)

Les arrêts de travail injustifiés demeurent "largement minoritaires", affirme Denis Monneuse dans une étude parue à l’été 2015 (1), même si la "crainte d’une dégradation de la relation soignant-soigné" peut pousser les médecins généralistes à faire des "concessions" lors de la prescription d’un arrêt de travail. "La consultation peut donner lieu […] à une véritable négociation intégrative autour de l’identification d’un diagnostic partagé, de la conception de la nécessité d’un AT, puis du marchandage autour de [sa] durée", explique-t-il, déconstruisant la vision selon laquelle le médecin déciderait "seul" sur la base de son "expertise". Pour AEF, le sociologue spécialiste de la santé au travail décrypte les ressorts de "co-construction" de la décision, influencée par l’ancienneté du médecin, sa relation avec le patient, sa sensibilité, ou la concurrence avec les autres généralistes.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi