Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Un rapport sénatorial propose de consacrer 20 % des financements climat français aux pays les moins avancés

"La politique climat de la France doit mieux prendre en compte la situation particulière des PMA (pays les moins avancés)", estime la sénatrice Fabienne Keller (LR, Bas-Rhin), qui présente, mardi 6 octobre 2015, un rapport sénatorial intitulé "Financements climat : n’oublions pas les plus pauvres", aux côtés du sénateur Yvon Collin (RDSE, Tarn-et-Garonne). Le rapport montre que sur la période 2007-2014, les financements de l’AFD en matière d’adaptation n’ont représenté que 12 % de ses engagements climat et que les PMA n’ont bénéficié que de 9 % des engagements totaux. Les rapporteurs appellent le gouvernement à consacrer au minimum 20 % des financements climat à des projets d’adaptation et 20 % aux pays les moins avancés. L’appellation "PMA" regroupe 48 pays, dont 34 d’Afrique sub-saharienne.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement