Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Michael Matlosz : "Nous sommes conscients de créer de la frustration, mais l’ANR n’est pas maître de sa dotation"

"Environ 8 000 pré-propositions sont attendues à la première phase de l’appel à projets générique du plan d’action 2016" de l’ANR, indique son président Michael Matlosz lors d’une rencontre avec la presse, mardi 29 septembre 2015. "La qualité de la recherche française est telle qu’il y a affluence d’excellents projets et nous sommes conscients de créer de la frustration chez les chercheurs", commente-t-il en réponse à une question sur la baisse des taux de sélection. "Nous préférions bien sûr avoir la capacité de financer un projet sur cinq hier qu’un sur dix aujourd’hui, mais l’ANR n’est pas maître du montant de la dotation qu’elle reçoit." Dressant le bilan et les perspectives de l’agence, Michael Matlosz souligne l’augmentation de l’activité à l’international, l’effort de simplification et la nouvelle mission de cartographie et d’analyse. Il compte aussi "renforcer" l’open data.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement