Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Mark Carney (Banque d'Angleterre) confirme la matérialité du risque climat pour les entreprises et les investisseurs

Mark Carney, gouverneur de la Banque d'Angleterre, appelle à améliorer l'information sur l'empreinte carbone des entreprises et les risques qui y sont liés, notamment via le G20, à l'occasion de la publication d'un rapport de l'Autorité de régulation prudentielle sur l'impact du changement climatique sur le secteur britannique de l'assurance, mardi 29 septembre 2015. Il recommande également de développer un prix du carbone et de mettre en place des stress tests. Des propositions qui se rapprochent du nouveau cadre français créé par l'article 173 de la loi sur la transition énergétique et dont on attend le décret d'application (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Reporting climat: D. Baupin et A. Leroy pressent le gouvernement de publier les décrets de la loi transition énergétique

"Nous allons faire le boulot pour être sûrs que les décrets sortent", assure lundi 28 septembre 2015 le député Arnaud Leroy (PS, Français établis hors de France) à propos de l’article 173 de la loi de transition énergétique, qui oblige notamment les investisseurs institutionnels à rendre compte des "moyens mis en œuvre" sur l’enjeu climatique (lire sur AEF). Il s’exprime en clôture d’un colloque sur la finance et le climat qu’il coorganise à l’Assemblée nationale avec Denis Baupin (EELV, Paris). Dans un courrier adressé le 16 septembre à Ségolène Royal et Michel Sapin, les deux députés font part de leurs propositions sur ce que devrait "a minima" contenir le décret relatif aux investisseurs. Le texte aurait dû être publié par le gouvernement ces prochains jours, en vue des assemblées générales de la Banque Mondiale et du FMI les 9 et 10 octobre, mais le processus a pris du retard.

Lire la suiteLire la suite
"Les banques centrales ont besoin d’outils de mesure des actifs verts" (Pierre Monin, "metrics day")

"Pour la première fois, les banques centrales se posent aujourd’hui la question de voir ce qu’est le risque carbone", se félicite Pierre Monin, membre du think tank CEP (Council on economic policies) dédié aux politiques économiques. Il s’exprime lors du "metrics day" organisé par la Caisse des dépôts et le think tank 2°C Investing initiative mardi 19 mai 2015 (lire sur AEF). "Dans leur politique monétaire conventionnelle, les banques centrales augmentent ou diminuent les taux d’intérêt d’une économie. Elles peuvent accorder un avantage lorsque les actifs financés sont 'verts'. Mais il faut pouvoir quantifier ces actifs verts. Nous avons dès lors besoin d’outils pour les identifier", explique-t-il.

Lire la suiteLire la suite