Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La liste des services spécialisés de renseignement est publiée au Journal officiel

Le Premier ministre détaille, dans un décret paru au Journal officiel du mardi 29 septembre 2015, la liste des services spécialisés de renseignement prévus à l’article L.811-2 du code de la sécurité intérieure, créé par la loi du 24 juillet 2015 relative au renseignement. Ces services sont au nombre de six, à l’image de l’actuelle communauté du renseignement (1). Trois d’entre eux appartiennent au ministère de la Défense – DGSE, DPSD et DRM —, deux dépendent de Bercy – DNRED et Tracfin —, et le dernier – DGSI — est rattaché du ministre de l’Intérieur. Ces services pourront, à l’entrée en vigueur de la loi relative au renseignement, accéder à l’essentiel des mesures de surveillance prévues par ce texte (lire sur AEF). Tracfin et la DRM ne pourront toutefois pas employer certaines techniques.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
François Hollande propose la nomination de Francis Delon à la tête de la CNCTR

"Le président de la République envisage de nommer Francis Delon, conseiller d’État, président de la CNCTR (Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement)", indique l’Élysée dans un communiqué, mardi 15 septembre 2015. L’ancien SGDSN (secrétaire général de la défense et de la sécurité) a été nommé au sein de la future commission par le vice-président du Conseil d’État (lire sur AEF). "Le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat sont saisis de ce projet de nomination", ajoute l’Élysée. En vertu d’une loi organique, les commissions des Lois des deux assemblées parlementaires doivent approuver la nomination du président de la CNCTR à la majorité des trois cinquièmes. Sa désignation par décret en conseil des ministres conduira à l’entrée en vigueur de l’essentiel de la loi relative au renseignement (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite
Le Conseil constitutionnel valide la majeure partie de la loi sur le renseignement

Le Conseil constitutionnel valide la majeure partie de la loi sur le renseignement, jeudi 23 juillet 2015. Saisis par le président de la République, le président du Sénat et plus de soixante députés, les Sages expliquent dans un communiqué, avoir censuré trois dispositions, dont une qui devait permettre aux services de renseignement, en cas "d’urgence opérationnelle", de déroger à l’autorité politique. Le texte avait été définitivement adopté par le Parlement le 24 juin 2015 (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite