Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Programmes : dictée, calcul mental, lecture au quotidien pour "entraîner davantage les élèves" (Najat Vallaud-Belkacem)

"Exit la distinction entre thème obligatoire et thème facultatif. Toutes les périodes de l’histoire devront être enseignées", déclare Najat Vallaud-Belkacem lors de la remise officielle des nouveaux projets de programmes par le président du CSP Michel Lussault vendredi 18 septembre 2015, à l’issue de 20 mois de travail. "Les faibles performances de nos élèves sont dues au manque d’entraînement", estime la ministre de l’Éducation nationale qui souhaite que les élèves pratiquent "une dictée, de la lecture et du calcul mental tous les jours". Ces programmes ne sont volontairement "pas didactisés" car "ils se doivent d’être forts et de durer, d’être au-dessus des modes", affirme Michel Lussault. Ces projets de programmes seront présentés en CSE les 8 et 9 octobre. La ministre indique par ailleurs qu’elle précisera sa politique d’évaluation des élèves le 30 septembre prochain.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Nous avons changé de fond en comble les projets de programmes" (Michel Lussault, CSP)
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Personne d’autre que le CSP ne fait le travail du CSP" (Michel Lussault)
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Je veux que tout le monde sache que le CSP est sous tutelle occulte du cabinet" (Annie Genevard, députée LR)
Lire la suite
Programmes : Najat Vallaud-Belkacem attend du CSP "des projets retravaillés" pour le 3 septembre

La ministre de l’Éducation nationale saisit à nouveau le CSP pour qu’il fasse "évoluer" ses projets de programmes "selon des indications très détaillées, cycle par cycle, discipline par discipline", en fonction des conclusions du rapport de synthèse de la consultation des enseignants, indique un communiqué du ministère le 1er juillet 2015. Dans une lettre de saisine, Najat Vallaud-Belkacem demande "que les projets de programmes s’appuient sur une terminologie claire, stable et unifiée", avec un "vocabulaire explicite". La ministre demande également au CSP de "reconsidérer, en histoire, la nature et l’enjeu des thèmes proposés au choix afin que le programme n’élude aucune question jugée essentielle ou fondamentale". Le Conseil supérieur des programmes remettra "des projets retravaillés" pour la semaine du 3 septembre avant une présentation par la ministre en CSE "fin septembre 2015".

Lire la suiteLire la suite
Forum du CSP sur les programmes d’histoire : qu’en pensent les historiens ?

"La fabrique des programmes porte un nom : la passion française. Nous savons avec talent nous écharper sur les programmes. Mais avons-nous des débats sur l’efficacité de l’enseignement des programmes d’histoire ?", interroge l’historien Benoît Falaize en introduction d’un Forum sur l’histoire organisé par le CSP le 3 juin 2015 (1). "Nous ne voulons pas d’un roman écrit par le pouvoir en place, substituant à l’examen des sources, à leur critique minutieuse, la plume débridée de l’imagination politique", déclare Najat Vallaud-Belkacem. "Une fois le pas franchi, chaque alternance voudrait son histoire à elle, élever et abaisser qui elle voudrait. Qui souhaite cela ? Qui ne pense pas, comme Lucien Febvre, qu’une histoire 'qui sert est une histoire serve' ?", interroge la ministre. Qu’en disent pour leur part les historiens Pierre Nora, Patrick Garcia, Laurence de Cock ou Patrice Gueniffey ?

Lire la suiteLire la suite