Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page

RUE 2016 : les 7 chantiers de la transformation numérique de l’ESR

Comment l’Enseignement supérieur et la Recherche français répondent-ils au défi de la transformation numérique de la société ? Où en sont-ils de leur propre transformation ? Préparent-ils les étudiants au monde numérique de demain ? Au-delà des effets de mode, quelles sont les tendances fortes ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront abordées lors de l’édition 2016 des RUE (Rencontres Universités Entreprises) qui se tiendra à Paris les jeudi 24 et vendredi 25 mars 2016. Sept thèmes permettront d’aborder cette transformation numérique de façon concrète, autour d’expériences et/ou d’initiatives d’universités, d’écoles, d’organismes et d’entreprises : formation initiale, formation continue, recherche, dématérialisation, juridique, campus du futur et économie du numérique éducatif.

Pour l’édition 2016 des RUE, Groupe AEF a choisi d’aborder la question de la transformation numérique et de son impact sur l’Enseignement supérieur et la Recherche autour de 7 thèmes :

La formation initiale, avec l’impact des réseaux sociaux sur l’évaluation de l’insertion professionnelle et l’image des établissements, les nouveaux métiers du numérique, les Idefi-N, le design et la création numérique.

La formation continue, et les changements induits par le développement de la formation continue à distance, les Moocs, la formation continue des personnels de santé, etc.

La recherche, avec ce que change la nouvelle loi sur le numérique pour les chercheurs, les universités et l’open data, l’Open science que d’aucuns considèrent comme un mouvement inéluctable, les nouveaux services aux chercheurs avec les approches de type "big data".

La dématérialisation, avec l’enjeu des systèmes d’information, la simplification des procédures, les conséquences sur les diplômes ou encore sur la GBCP.

Les questions juridiques, avec la réutilisation de données publiques, les restrictions d’accès aux données de la recherche, la protection des données personnelles, etc.

Les Campus du futur, avec les data centers perçus sous l’angle du développement durable ; les campus digitalisés (objets et salles connectés par exemple) face à l’enjeu de la maîtrise énergétique ; la modularité des environnements d’étude pensée pour une évolution sur 10 ou 20 ans, etc.

L’économie du numérique éducatif, avec les French Tech et l’explosion attendue des Edtech dédiées au supérieur.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

, journaliste