Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Nucléaire : pour Jean-Bernard Lévy, la question de fermer Fessenheim se posera au 2e trimestre 2017

Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, a annoncé un nouveau calendrier du chantier de l’EPR de Flamanville, prévoyant le chargement du combustible et le démarrage du réacteur au quatrième trimestre 2018, lors d’un point presse organisé jeudi 3 septembre 2015. À cette occasion, il a répondu, dans un nouveau souci de "transparence", aux questions des journalistes sur le lien avec la fermeture de Fessenheim, sur les problèmes de sûreté qui ont été rendus publics ces derniers mois et sur sa conviction que l’EPR normand correspond au "démarrage d’une nouvelle série" d’EPR en France.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Aides d’État : la Commission européenne demande à EDF de rembourser 1,37 milliard d'euros à la France

La Commission européenne enjoint, mercredi 22 juillet 2015, le groupe EDF de rembourser la France à hauteur de 1,37 milliard d’euros, en raison d’une aide fiscale jugée incompatible avec les règles de l’UE en matière d’aides d’État. Ce montant correspond à une exonération d’impôt sur les sociétés dont a bénéficié EDF en 1997 lors d’une requalification en dotation de capital de certaines provisions comptables, à laquelle s’ajoutent les intérêts. La Commission considère cette exonération comme une distorsion de la concurrence, ayant donné un avantage à EDF au détriment de ses concurrents "sans pour autant promouvoir un objectif d’intérêt commun". Le montant exact du remboursement doit être déterminé en coopération avec les autorités françaises.

Lire la suiteLire la suite
Électricité : la Cour des comptes pointe l’ouverture "très partielle" du marché et le poids "prédominant" d’EDF

La Cour des comptes consacre une partie de son rapport annuel au marché de l’électricité en France. L’ouverture de ce marché "apparaît très partielle" et le poids d’EDF "largement prédominant", "près de 20 ans après la première directive" européenne de 1996 établissant des règles communautaires, écrivent les Sages de la rue Cambon. "Chaotique", l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité n’est pas achevée et relève encore "largement de l’économie administrée".

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement envisage une alternative à la fermeture de Fessenheim, confirme le PDG d'EDF au Sénat

Le gouvernement envisage bien une alternative à la fermeture annoncée des deux réacteurs de Fessenheim. Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, l’a indiqué à la commission des affaires économiques du Sénat, mercredi 14 janviers 2014. Lors de son audition par les sénateurs dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la transition énergétique, le successeur de Henri Proglio a défendu la place du nucléaire dans le mix électrique français, réclamé une refonte du système de financement des énergies renouvelables dont il est l’un des premiers acteurs en France, de la réglementation thermique du bâtiment, le maintien des tarifs sociaux de l’électricité, ainsi que de ne pas accroître les pouvoirs du commissaire du gouvernement.

Lire la suiteLire la suite

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Gérard Magnin, nouvel arrivé au conseil d’administration d’EDF : "Je suis un administrateur libre"
Lire la suite
Le Parlement donne son accord à la nomination de Jean-Bernard Lévy à la tête d’EDF

Les membres des commissions des affaires économiques du Sénat et de l’Assemblée donnent leur accord à la nomination de Jean-Bernard Lévy à la tête d’EDF, à l’issue de son audition dans chacune de leur instance, mardi 25 novembre 2014. La désignation de l’actuel PDG de Thales sera effective ce mercredi, en conseil des ministres. Pour cet industriel passé par Matra et Vivendi, "la transition énergétique, c'est l’opportunité de renouveler et d’optimiser le parc nucléaire d’EDF". Le successeur d’Henri Proglio estime qu'"il va être difficile pour EDF de concilier tous les investissements nécessaires", le groupe voyant déjà "sa dette augmenter chaque année" du fait notamment d'"une hausse à deux chiffres de la CSPE" liée au développement des énergies renouvelables. EDF est également prêt à étudier "un plan B", alternatif à la fermeture de Fessenheim, à la demande du gouvernement.

Lire la suiteLire la suite