Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Dgesco enquête sur le temps de travail des inspecteurs

"La Cour des comptes a récemment estimé que les services du ministère n’étaient pas en mesure d’évaluer de manière satisfaisante le coût de la formation continue des enseignants. Des travaux ont été engagés afin de corriger cette situation mais une information particulière manque : le temps de travail consacré à la formation continue par certains cadres, notamment les inspecteurs", écrit Florence Robine dans une lettre aux recteurs et responsables académiques de formation, fin juillet 2015. La Dgesco y demande de renseigner 3 tableaux sur la répartition du temps de travail annuel selon l’activité des IA-IPR, IEN ET-EG et 1er degré. Le Sien-Unsa s’interroge de son coté sur la finalité de cette enquête. La Cour des comptes listait en avril 2015 une série de recommandations pour que la formation continue des enseignants devienne "un levier de ressources humaines" (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Cour des comptes : la formation continue des enseignants doit devenir "un levier de ressources humaines" (référé)

La Cour des comptes plaide pour que la formation continue des enseignants devienne "un levier de ressources humaines" dans un référé daté de janvier 2015 et publié ce 14 avril (1). Elle recommande d’établir un lien plus étroit entre le parcours de formation et les caractéristiques de leurs postes d’affectation, et d’améliorer le suivi statistique et individuel du parcours de formation. La Cour des comptes observe également des différences de gestion budgétaire entre les académies et leur demande de "respecter la réglementation en vigueur sur les frais de déplacement des enseignants participant à la formation continue, en dégageant si nécessaire les crédits par redéploiement". Elle recommande également de veiller à ce que l’offre de formation continue des Espé "soit effective", adossée à la recherche universitaire et construite en lien étroit avec les besoins des enseignants.

Lire la suiteLire la suite