Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°505984

Des services d’urgences recevant - de 10 000 patients/an pourraient être transformés en centres de soins

Le Figaro dans son édition du lundi 31 août 2015 publie une liste de 67 services publics et privés d'urgences hospitalières dont un récent rapport remis à Marisol Touraine le 22 juillet dernier (lire sur AEF) estime qu'ils pourraient être transformés en "centres de soins non programmés" ou "centres de soins immédiats". Guillaume Guichard, l'auteur de cette projection, s'est appuyé sur le rapport de Jean-Yves Grall et sur l'outil Hospi Diag pour dresser cette liste qui cible les "petites services d'urgence à faible activité (< à 8 000 ou 10 000 passages par an)". Ces petits services pourraient, selon le rapport rédigé par l'ancien directeur de la DGS et actuel directeur général de l'ARS Nord-Pas-de-Calais, être transformés en unités labellisées par l'ARS qui s'inscriraient dans le répertoire opérationnel des ressources et dans le réseau territorial d'accès aux soins non programmés. 

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Sept patients sur dix attendent moins d'une heure aux urgences avant le début des soins (Drees)

Une étude publiée ce 13 août 2015 par la Drees montre que 70 % des patients attendent moins d’une heure dans un service d’urgence avant d’être soignés. 90 % sont également examinés dans les 30 minutes suivant leur arrivée. Mais les temps d’attente varient selon le type de patients, et surtout la taille des structures, les gros services ayant plus de difficultés à gérer les périodes d’affluence.

Lire la suiteLire la suite
Organisation des urgences : Jean-Yves Grall suggère de distinguer plus clairement les "vraies" urgences des autres

Le nombre croissant de personnes consultant les urgences des hôpitaux pour des motifs "ne le justifiant pas" nécessite d’adapter la stratégie de prise en charge des patients, notamment les urgences "vraies" dont le nombre reste "stable et minoritaire", constate Jean-Yves Grall, directeur général de l’ARS Nord-Pas-de-Calais, à qui Marisol Touraine avait confié en mars dernier, un rapport sur le sujet. Parmi ses propositions, remises mercredi 22 juillet 2015 à la ministre, figurent notamment le recentrage des urgentistes sur leur cœur de métier et la réorientation d’une partie de leur public vers les médecins libéraux.

Lire la suiteLire la suite
Les personnes âgées de 75 ans et plus ont un parcours pré et post urgences hospitalières atypique (Drees)

L'enquête nationale auprès des urgences hospitalières coordonnée par la Drees (1), qui publie le 9 juin 2015 les actes d'un récent colloque de restitution des résultats, propose un focus sur le parcours des personnes de plus de 75 ans présentes aux urgences un jour donné (mardi 11 juin 2013). En comparant les réponses de cette population et celles des 15-74 ans, Léa Maurou de la Drees montre de nombreuses différences aussi bien dans le mode d'arrivée aux urgences, que lors de la prise en charge et l'orientation après le passage aux urgences. Ainsi, alors que seulement un quart des 15-74 ans viennent aux urgences sur les conseils d'un médecin, plus de la moitié des patients de plus de 75 ans ont suivi un conseil médical. Ce jour-là, les personnes de 75 ans et plus représentaient 12 % des patients enquêtés, soit environ 6 000 patients.

Lire la suiteLire la suite
La médecine de ville est déjà organisée pour prendre en charge les urgences (URPS-médecins libéraux de Franche-Comté)

En Franche-Comté, près de 10 000 patients sont quotidiennement pris en charge par les médecins dans le cadre d’un rendez-vous non programmé. C’est ce que révèle l’enquête réalisée par l’URPS-médecins libéraux de Franche-Comté dont les résultats sont publiés mardi 18 novembre 2014. Les urgences hospitalières, en regard, gèrent chaque jour moins d’un millier de patients. "La mesure de la réalité ne correspond pas (au) discours général" qui voudrait qu’il soit "impossible de se faire prendre en charge par la médecine libérale" en cas d’urgence, souligne Thomas Penn, directeur de l’URPS-médecins libéraux en Franche-Comté.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Près de la moitié des patients accueillis aux urgences restent moins de deux heures dans le service (Drees)
Lire la suite