Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Après l'attaque du Thalys, des élus LR proposent de renforcer la lutte antiterroriste et la sécurité dans les transports

Généraliser la vidéosurveillance dans les transports en commun, équiper d’un bracelet électronique les personnes qui font l’objet d’une fiche "S" ou les expulser si elles sont étrangères. Telles sont quelques-unes des propositions formulées par des membres du parti Les Républicains après à l’attaque survenue dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris, vendredi 21 août 2015. Valérie Pécresse, députée des Yvelines, souhaite ainsi "favoriser la présence des forces de l’ordre dans les transports publics". Bruno Le Maire, élu de l'Eure, propose de rétablir "la double peine pour tous les ressortissants étrangers qui ont commis des actes de terrorisme". Christian Estrosi suggère pour sa part l’installation de caméras dans "tous les moyens de transport ferroviaires".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Thalys : la SNCF "prend sa part de responsabilité et renforce la sûreté" (Stéphane Volant, secrétaire général)

"Il va falloir que nous trouvions le bon point d’équilibre entre des mesures qui seraient jugées excessives par nos clients et des mesures qui sont évidemment raisonnables", explique Stéphane Volant, mardi 25 août 2015. Dans un entretien institutionnel diffusé sur le site du groupe, le secrétaire général de la SNCF évoque "l’attentat" qui s’est déroulé dans un Thalys le 21 août 2015 (lire sur AEF). L’entreprise publique "prend sa part de responsabilité et renforce la sûreté de son réseau sans pour autant revenir sur la qualité essentielle que les clients attendent de la SNCF", explique-t-il. Il s’agit, dit-il, de la "liberté relative d’aller et venir", du "fait qu’on ne doit pas faire un code pour entrer dans une gare ou venir avec son acte de naissance pour monter dans un train".

Lire la suiteLire la suite
Thalys : Jean-Jacques Urvoas salue la coopération "entre les services de sécurité et de renseignement européens"

"Le fait que la coopération entre les services de sécurité et de renseignement européens fonctionne ne me paraît pas suffisamment souligné", estime le président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale, Jean-Jacques Urvoas, mercredi 26 août 2015. Évoquant dans une note publiée sur son site internet "l’arrestation d’un individu dans le Thalys Amsterdam-Paris" (lire sur AEF), le député socialiste du Finistère explique que si le suspect, Ayoub El Khazzani, "a été intégré dans le FPR (fichier des personnes recherchées), c’est bien parce que les services espagnols l’avaient signalé à la police française". Il estime que la coopération européenne doit concerner également la prévention du terrorisme.

Lire la suiteLire la suite
Sécurité dans les trains : Bernard Cazeneuve réunit plusieurs de ses homologues européens place Beauvau

Bernard Cazeneuve réunira, samedi 29 août 2015, ses homologues belge, néerlandais et allemand pour évoquer la sécurité des trains internationaux, apprend AEF de sources concordantes, confirmant une information de France info. Organisée place Beauvau, la rencontre interviendra une semaine après l’attaque évitée dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris (lire sur AEF). Le président de la SNCF, Guillaume Pépy, sera présent, et la participation du Premier ministre, Manuel Valls, est envisagée. Interrogée sur Itélé, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, se déclare favorable à l’installation de portiques de sécurité pour l’accès aux trains Thalys. Le président de la République, François Hollande, rappelle pour sa part que la menace terroriste "n’a jamais atteint ce niveau de barbarie ni cette gravité depuis des décennies".

Lire la suiteLire la suite