Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Un arrêté définit les missions et l’organisation du service militaire volontaire

"À l’issue du volontariat, il est délivré un certificat d’aptitude personnelle à l’insertion attestant de l’acquisition par le volontaire stagiaire d’un ensemble de savoirs théoriques, mis en pratique tant dans les formations militaire que professionnelle, civique et morale", précise un arrêté portant missions et organisation du SMV (service militaire volontaire) et publié au Journal officiel, du 30 août 2015. Le texte précise que les formations suivies par les volontaires peuvent être réalisées "en partenariat" avec l’Epide, des collectivités territoriales, des entreprises ou organismes chargés de l’insertion professionnelle.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Insertion des jeunes : le projet de programmation militaire crée, à titre expérimental, un service militaire volontaire

La création, à titre expérimental, d’un SMV (service militaire volontaire) figure au sein du projet de loi actualisant la programmation militaire. Le texte a été présenté en conseil des ministres et déposé à l’Assemblée nationale, mercredi 20 mai 2015. Le SMV, annoncé par François Hollande fin avril (lire sur AEF), est l’adaptation pour la métropole du SMA (service militaire adapté) qui existe actuellement Outre-Mer. Il concernera les jeunes "en situation délicate au regard de l’insertion professionnelle", précise l’exposé des motifs.

Lire la suiteLire la suite