Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

"Nous n'avons évidemment aucune leçon à donner à l'Éducation nationale" (Xavier Huillard, PDG de Vinci)

"Nous n'avons évidemment aucune leçon à donner à l’Éducation nationale", prévient Xavier Huillard, PDG de Vinci et président de l’Institut de l’entreprise, lors des Entretiens enseignants-entreprises à l’École Polytechnique le 25 août 2015. "Mais nous avons l’ambition commune de mieux préparer l’avenir de nos jeunes." "L’Éducation nationale a beaucoup avancé cette année, bien loin de l’image d’immobilisme, même si les changements ne se perçoivent pas encore tous sur le terrain", répond Najat Vallaud-Belkacem, listant "cinq changements d’envergure" parmi lesquels les campus des métiers, le parcours avenir et les pôles de stages dans les académies. Quant aux CPC, la ministre indique que "la balle est dans le camp des organisations patronales" car "des propositions ont été faites en 2014 lors de la conférence sociale pour qu’elles voient leur rôle renforcé" au sein de ces commissions.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
42% des enseignants d'économie favorables à une formation obligatoire au monde de l'entreprise (sondage)

42 % des enseignants d’économie souhaitent une sensibilisation obligatoire au monde de l’entreprise en formation initiale selon un sondage réalisé auprès de 151 professeurs de SES et d’économie-gestion par l’Institut de l’entreprise qui sera publié à l’occasion des Entretiens enseignants-entreprises les 25 et 26 août 2015 à l’école Polytechnique (1). 42,7 % souhaiteraient renouveler cette sensibilisation en formation continue, de manière obligatoire. "Pouvons-nous enseigner l’anglais sans avoir vécu dans un pays anglophone ? C’est pareil pour l’entreprise !", commente un enseignant. En outre, pour 80,3 % des enseignants, la sensibilisation des élèves aux problématiques de l’entreprise et de son écosystème leur permet de mieux envisager leur avenir professionnel. Pour autant, ils sont 19 % à considérer qu’il n’est pas important d’entretenir un lien régulier entre eux et les entreprises.

Lire la suiteLire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Il n’y a pas d’un côté l’immobilisme de l’Éducation nationale et de l’autre le modernisme des entreprises" (P.Ferracci)
Lire la suite
"Ce n'est pas la tâche de l’Éducation nationale de former les élèves à un emploi précis" (Y.Delabrière, PDG de Faurecia)

"Ce n'est pas la tâche de l’Éducation nationale de former les élèves à un emploi précis. C’est un contresens absolu", déclare Yann Delabrière, PDG de Faurecia, lors des Entretiens enseignants-entreprises de l’Institut de l’entreprise le 26 août 2014 (1). Alors que le recteur Philippe-Pierre Cabourdin s’interroge sur "la segmentation bien trop importante" des formations dont résultent 55 bacs pro pour 20 branches professionnelles dans l’académie de Reims, l’Igen d’économie gestion Jean-Michel Paguet abonde : "700 diplômes professionnels en France, c’est beaucoup plus que chez nos voisins. Et pourtant, on pose encore la question de l’adéquation entre besoins des entreprises et diplômes". L’ancien Dgesco Jean-Michel Blanquer met en garde l’Igen contre la "grande tentation" qu’elle peut avoir dans des CPC de "se sentir propriétaire d’un domaine, d’être dépositaire d’une quelconque doctrine".

Lire la suiteLire la suite
Relations école-entreprises : comment de grandes entreprises formalisent leur engagement

Écoles de production, salariés intervenant dans les collèges ou offres de stages en entreprise pour les enseignants : l'UIMM, HSBC, ERDF ou Schneider Electric s'impliquent dans le domaine éducatif. Ces trois dernières signent en décembre des conventions ou accords de coopération visant à sortir des jeunes de l'échec scolaire et à leur faire découvrir « le goût d'entreprendre », mais aussi en vue de pallier leurs difficultés de recrutement, notamment dans les premiers niveaux de qualification. AEF présente les initiatives de quelques entreprises qui viennent de formaliser cet engagement.

Lire la suiteLire la suite
Entreprises-enseignants : « Il n'y a aucun risque de cannibalisation » (Antoine Frérot, PDG de Veolia)

« L'entreprise, ce n'est pas forcément 'Germinal' ! Il y a du bonheur dans l'entreprise ! », lance l'écrivain et académicien Érik Orsenna devant 260 enseignants de SES, réunis mardi 27 août 2013 à Jouy-le-Moutiers (Val-d'Oise), lors des Entretiens enseignants-entreprises, organisés par la Dgesco et l'Institut de l'entreprise. Patrick Artus, directeur de recherches et des études de Natixis regrette qu'il n'y ait « pas assez d'enseignants qui connaissent le monde de l'entreprise ». Et « ce n'est pas parce que l'on est contre l'économie de marché qu'on ne peut pas travailler ensemble ». D'après le PDG de Veolia, Antoine Frérot, « il n'y a aucun risque de cannibalisation, ni de manipulation de la part des entreprises. Les enseignants commencent à le comprendre ». Inscrits au plan national de formation des professeurs de SES, les Entretiens ont pour objectif de « renforcer la place de l'économie dans les formations », explique le Dgesco, Jean-Paul Delahaye.

Lire la suiteLire la suite