Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Droits de l'homme et entreprises : bilan de la réunion du groupe de travail onusien sur le projet de traité contraignant

Le groupe de travail intergouvernemental des Nations Unies chargé de rédiger un traité sur les droits humains et les sociétés transnationales et autres entreprises a tenu sa première réunion du 6 au 10 juillet 2015 à Genève. L’ambassadrice Maria Fernanda Espinosa, représentante de l’Équateur à l’ONU, seule candidate, a été élue présidente du groupe de travail. À la fin de la session, le 10 juillet 2015, un rapport a été adopté, dans lequel la présidence s’engage à mener des consultations informelles avant la prochaine session de l’année prochaine.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Droits humains et entreprises : des experts juridiques vont travailler sur le projet de traité contraignant de l'ONU

Un groupe d’experts juridiques mènera des consultations à travers le monde et développera des propositions de contenu pour le projet de traité sur les droits humains et les activités des entreprises de l'ONU, annoncent la FIDH et le Réseau international pour les droits économiques, sociaux et culturels (Réseau-Desc), le 30 janvier 2015. La première consultation régionale aura lieu lors du Forum Asie-Pacifique sur les femmes, le droit et le développement, à Bangkok en mai 2015. Tout au long des années 2015 et 2016, des consultations supplémentaires auront lieu dans d’autres grandes régions. Puis "le groupe d'experts, dont les membres reflètent une diversité géographique et de genre, travaillera à élaborer des propositions juridiques claires reflétant l’ensemble des points de vue".

Lire la suiteLire la suite
Droits de l'homme et entreprises : création d'un groupe de travail onusien sur un instrument juridiquement contraignant

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, lors de sa 26e session, vote en faveur d’un projet de résolution déposé par l’Équateur et l’Afrique du Sud, également signé par la Bolivie, Cuba, et le Venezuela, pour "l’élaboration d’un instrument international juridiquement contraignant sur les sociétés transnationales et autres entreprises", jeudi 26 juin 2014. Le bilan est de 20 votes pour, 14 contre - dont la France - et 13 abstentions. Attac France et l’Aitec "dénoncent le vote français contre une initiative bienvenue et justifiée, tant il est urgent de mettre fin à l’impunité dont bénéficient les multinationales et garantir l’accès à la justice pour les victimes de leurs activités".

Lire la suiteLire la suite
250 organisations appellent à la création d'un traité onusien sur les violations des droits humains par les entreprises

L’Alliance pour le traité ouvre à nouveau à la signature, mercredi 7 mai 2014, une déclaration appelant les États membres du CDH (Conseil des droits de l’homme des Nations unies) à soutenir la création d’un traité international sur les violations des droits humains par les entreprises. Plus de 250 organisations, dont la FIDH, Somo et Amis de la Terre International ont signé cette déclaration, originellement rédigée lors du forum des peuples sur les droits de l’homme et les entreprises, organisé en novembre 2013. La déclaration appelle le CDH, qui tient sa 26e session ordinaire du 10 au 27 juin prochains, à élaborer un traité "qui affirme l’applicabilité des obligations en matière de droits de l’homme aux activités des sociétés transnationales et autres entreprises" et "exige des États parties de surveiller et réglementer les activités des entreprises relevant de leur juridiction".

Lire la suiteLire la suite