Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

La formation doctorale est de la responsabilité des établissements, défend la Curif dans un nouveau projet d’arrêté

"Plutôt que de lister tous les points qui ne nous convenaient pas dans le projet d’arrêté relatif à la formation doctorale, nous avons préféré nous inscrire dans une démarche constructive en écrivant un nouveau projet d’arrêté", explique à AEF Jean Chambaz, président de la Curif (Coordination des universités de recherche intensive françaises) et président de l’UPMC, lundi 29 juin 2015. La formation doctorale est de la responsabilité institutionnelle des établissements, défend la Curif qui, jusqu’à présent, n’a pas été consultée par le ministère. C’est pourquoi elle propose d’ajouter un titre Ier consacré à la formation doctorale. Une charte du doctorat propre à chaque établissement ou à une Comue, un règlement intérieur aux écoles doctorales ainsi que l’accréditation délivrée par le ministère sont les garde-fous proposés par la Curif pour encadrer la qualité de la formation doctorale.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement