Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°502650

Le projet de loi Macron est adopté par l’Assemblée nationale après le rejet de la motion de censure

Les députés ont rejeté, jeudi 18 juin 2015, la motion de censure présentée par les Républicains et l’UDI après l’engagement par le gouvernement de sa responsabilité sur le projet de loi "Macron" pour la croissance et l’activité - une deuxième fois sur le même texte -, permettant de le faire adopter sans débat. La motion de censure, soutenue par les groupes Les Républicains, UDI et GDR, a recueilli 198 suffrages, contre 289 requis pour obtenir la majorité. La navette parlementaire se poursuit donc : le texte va être transmis au Sénat, qui l'examinera le 29 juin, avant une adoption définitive à l’Assemblée "avant le 14 juillet", selon le vœu du chef de l’État, François Hollande (lire sur AEF).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • Développement durable
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Projet de loi Macron : Manuel Valls engage pour la deuxième fois la responsabilité de son gouvernement (article 49-3)

Le Premier ministre Manuel Valls annonce, mardi 16 juin 2015, l’utilisation de l’article 49-3 de la Constitution, qui engage la responsabilité de son gouvernement, lors de la deuxième lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. "Je sais que certains préfèrent les postures à la réforme […] mais nous devons aller vite […] parce que c’est un texte de progrès. J’agirai donc avec la même responsabilité et la même détermination que le 17 février 2015", justifie le Premier ministre. Selon lui, "les Français ne comprennent pas les tergiversations et attendent les effets de cette loi" alors que le texte "a été profondément enrichi par le travail parlementaire". Le texte sera réputé adopté par l’Assemblée nationale sauf si la motion de censure déposée par l’opposition est votée.

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi Macron : les députés ont adopté le texte en commission spéciale lors de la deuxième lecture

Les députés membres de la commission spéciale ont adopté en deuxième lecture, jeudi 11 juin 2015, le projet de loi pour la croissance, l’activité, et l’égalité des chances économiques. Lors des débats de mercredi et jeudi, ils ont supprimé plusieurs articles introduits par les sénateurs notamment celui permettant à chaque PLU de définir des catégories de destinations de locaux, ou celui autorisant l’utilisation du PEL pour l’acquisition de meubles. Ils ont également fait passer le délai de rétractation des contrats ayant pour objet la construction, l’acquisition ou le transfert de biens immobiliers, et de ceux relatifs à des droits portant sur des biens immobiliers de 14 à 10 jours. L’examen du texte en séance publique à l’Assemblée nationale est prévu du 16 au 24 juin.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le Sénat adopte en première lecture le projet de loi Macron avec des modifications
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Projet de loi Macron : après le rejet de la motion de censure par l’Assemblée nationale, le texte est adopté
Lire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Projet de loi Macron : Manuel Valls engage la responsabilité du gouvernement (article 49-3)
Lire la suite