Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Financements climat : Pascal Canfin et Alain Grandjean exposent à AEF les grandes lignes de leur rapport

L'ancien ministre du Développement (2012-2014) et conseiller du think tank WRI Pascal Canfin ainsi que l'économiste Alain Grandjean ont remis au président de la République le rapport "Mobiliser les financements pour le climat. Une feuille de route pour financer une économie décarbonée", jeudi 18 juin 2015, à l'issue d'une mission lancée en février dernier. Le rapport évoque les financements dits innovants mais va plus loin en proposant des outils de mobilisation de financements publics et privés. Les deux co-rapporteurs répondent aux questions d'AEF.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Climat : l'AIE démontre qu'un pic des émissions du secteur de l'énergie est possible avant 2020

Un pic des émissions mondiales dans le secteur de l’énergie est possible avant 2020 et sans coût supplémentaire, selon l’Agence internationale de l’énergie qui publie, lundi 15 juin 2015, son rapport spécial sur l’énergie et le climat, anticipant son rapport annuel "World energy outlook". Elle recommande de mettre l’accent en priorité sur le secteur de l’énergie et propose plusieurs mesures concrètes et chiffrées pour y parvenir, alors que les contributions nationales déposées à ce stade par les pays ne sont pas jugées suffisantes pour limiter le réchauffement à 2°C.

Lire la suiteLire la suite