Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Revenir en haut de la page

Prévention de la radicalisation : l’Unesco lance un programme pour mobiliser directement les jeunes

L’Unesco annonce le lancement d’un nouveau programme préventif, intitulé "Autonomiser les jeunes pour construire la paix", destiné à former des jeunes à la lutte contre la radicalisation. À l’issue d'une conférence intitulée "Les jeunes et l’internet : combattre la radicalisation et l’extrémisme", organisée les mercredi 17 et jeudi 16 juin 2015 à Paris (lire sur AEF), l’agence des Nations unies pour l'éducation indique que ce plan vise à "mobiliser les organisations de jeunesse qui travaillent sur la question du radicalisme sur internet", afin de les aider à identifier les potentiels cas de radicalisation et à déconstruire le discours djihadiste sur le web.

   Merci de découvrir AEF info !

Cette dépêche est en accès libre.

Retrouvez tous nos contenus sur la même thématique.

Tester AEF info pendant 1 mois
Test gratuit et sans engagement
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

Lancé en Irak en mars 2015, le programme de l'Unesco pour former des jeunes à la lutte contre la radicalisation va conduire à la création de groupes de travail dans le monde entier, "et plus particulièrement dans les pays du Proche-Orient et du Maghreb, qui ont le plus gros contingent de djihadistes", indique Ahmed Zaouche, l’un des coordinateurs du projet, à AEF.

Le programme de l’Unesco s’articule autour de quatre axes : "Soutenir la recherche multidisciplinaire, notamment en identifiant les principales causes de radicalisation" ; "autonomiser les communautés des jeunes sur le web" ; "renforcer la coopération entre l’ensemble des acteurs et professionnels des médias" ; et "soutenir les campagnes médias créatives et les stratégies de sensibilisation". Les associations de jeunes partenaires du programme devront élaborer des projets répondant à l’un des quatre axes.

L’un des objectifs de la campagne va être, par exemple, de "renforcer l’enseignement dans les pays du monde arabe", notamment en mettant à disposition des enseignants des "Mooc" qui serviront à identifier les jeunes radicalisés. D’autres volets du programme serviront à "former les jeunes journalistes au traitement de sujets comme la radicalisation". "Nous n’en sommes qu’aux prémices du programme", explique Ahmed Zaouche, qui indique que les premières actions devraient être effectives à la fin de l’année. Le travail sera affiné "en coopération avec les institutions régionales clés telles que le Conseil de l’Europe, et les agences des Nations Unies", explique le coordinateur.

à lire aussi
"Face à la menace terroriste, les jeunes ne sont pas un danger mais une force" (Irina Bokova, Unesco)

"Face à la menace terroriste, nous devons montrer que les jeunes ne sont pas un danger mais une force", affirme la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, mardi 16 juin 2015. Elle s’exprimait en ouverture d’une conférence intitulée "Les jeunes et l’internet : combattre la radicalisation et l’extrémisme", organisée les 16 et 17 juin 2015 par l’Unesco à Paris. Au cours de la conférence, des représentants de l’ONU, de l’Union européenne et du gouvernement français, mais également des universitaires évoquent leurs modes d’action ou propositions pour lutter contre la radicalisation des jeunes sur internet.

Lire la suiteLire la suite
Lutte contre la radicalisation à l’échelon local : le département du Val-de-Marne dévoile ses premiers chiffres

La préfecture du Val-de-Marne a enregistré, entre le 28 mai 2014 et le 1er avril 2015, 131 cas de radicalisation islamiste dans le département. À l’occasion d’un bilan communiqué en mai 2015, elle indique que sa cellule "de suivi pour la prévention de la radicalisation et l’accompagnement des familles" a enregistré 70 signalements en provenance de l’Uclat (unité de coordination de la lutte antiterroriste) qui recueille les appels au numéro vert national lancé en avril 2014. 61 cas ont été recensés par d’autres sources, notamment les commissariats de police du département. "Le but n’est pas de créer une cellule policière, mais d’identifier les personnes susceptibles de se radicaliser pour les accompagner", indique l’entourage du préfet du Val-de-Marne, Thierry Leleu, à AEF.

Lire la suiteLire la suite
Lutte contre la radicalisation : des représentants de New York, Amsterdam et Aarhus témoignent à Paris

"Il faut déconstruire le processus qui mène au terrorisme et reconstruire les processus d’inclusion", affirme Anne Hidalgo, jeudi 12 mars 2015. La maire de Paris s’exprimait lors d’une conférence organisée à Paris à la suite des attentats survenus en janvier dernier, au cours de laquelle les participants ont notamment évoqué la lutte contre la radicalisation. Elle explique que les frères Kouachi ou Mohammed Merah "se sont mis à haïr mortellement la société dans laquelle ils avaient grandi". "Nous devons promouvoir une ville inclusive. Quelles que soient ses convictions, sa religion, ses origines, chaque habitant de Paris doit pouvoir trouver, grâce au soutien de la municipalité, les clés de sa réussite et de son épanouissement", dit-elle. Au cours de la conférence, les maires d’Amsterdam et d’Aarrhus ainsi que le chef adjoint de la police de New York évoquent leur expérience.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Pierre N’Gahane à AEF : "La radicalisation est désormais le sujet qui mobilise le plus le CIPD"
Lire la suite
Fermer
Bonjour

Vous souhaitez contacter

Amandine Sanial, journaliste