Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Ludwik Leibler, chercheur au CNRS, remporte le prix de l’inventeur européen 2015 dans la catégorie "recherche"

Ludwik Leibler, directeur de recherche au CNRS et professeur associé à l'ESPCI ParisTech, reçoit le prix de l’inventeur européen de l’année 2015, catégorie "recherche", "pour ses travaux sur les vitrimères, une nouvelle catégorie de matériaux qui ouvrent la voie à de très nombreuses applications industrielles", annonce l’OEB (Office européen des brevets), organisateur du prix, jeudi 11 juin 2015. "Ce physico-chimiste a également inventé récemment une colle capable de remplacer des points de suture et réparer des organes mous comme le foie", précise le CNRS. L’édition 2015 du prix de l’inventeur européen récompense également un autre Français, Philippe Maugars, lauréat, avec Franz Amtmann (Autriche) et leur équipe de la société néerlandaise NXP Semiconductors, de la catégorie "industrie".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les dépôts de brevets en Europe augmentent de 5,2 % en 2012, avec une hausse « importante » des demandes asiatiques (rapport de l'OEB)

En 2012, l'OEB (Office européen des brevets) a enregistré au total 257 744 demandes de brevets en provenance du monde entier, soit une hausse de 5,2 % par rapport à l'année 2011. C'est ce qui ressort du rapport annuel 2012 de l'OEB, rendu public mercredi 6 mars 2013. Ainsi, 36,5 % des demandes sont issues des 38 États membres de l'OEB, contre 37,5 % des demandes en 2011. 63,5 % des demandes sont donc extérieures à l'Europe. Dans le classement par pays, les États-Unis arrivent en tête (24,6 %), suivis du Japon (20,1 %), de l'Allemagne (13,3 %), de la Chine (7,3 %) et de la Corée du Sud (5,6 %). Au niveau européen, l'Allemagne est suivie par la France (4,7 %), la Suisse (3,2 %), le Royaume-Uni (2,6 %) et les Pays-Bas (2,5 %).

Lire la suiteLire la suite