Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°502129

Une salariée peut être indemnisée pour tabagisme passif même si elle accompagnait ses collègues en pause cigarette

Le fait qu’une salariée accompagne ses collègues en pause cigarette, qu’elle ne se plaigne pas de tabagisme passif alors qu’elle se plaignait du bruit, qu’elle se dise, lors de son entretien d’évaluation, très satisfaite de ses conditions et de la bonne ambiance de travail, et que sa présence au bureau ait été réduite du fait d’arrêts pour maladie, n’est pas de nature à exonérer l’employeur de sa responsabilité en matière d’exposition de l’intéressée au tabagisme passif. C’est ce que retient la Cour de cassation dans un arrêt du 3 juin 2015.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Vapotage sur le lieu de travail, médecine du travail : les mesures RH du projet de loi santé en discussion à l’Assemblée

Le projet de loi relatif à la santé, renommé "projet de loi de modernisation de notre système de santé", adopté par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale jeudi 19 mars 2015 en début de soirée, comprend différentes mesures sociales. Il interdit tout d’abord le vapotage sur le lieu de travail et comprend en outre des mesures pour pallier le manque de médecins du travail. Il prévoit également la présence de données sexuées dans le rapport annuel d’activité établi par le médecin du travail ainsi que dans le rapport d’activité et de gestion de la Cnamts. Le texte doit être examiné en séance publique par les députés à partir du mardi 31 mars.

Lire la suiteLire la suite
Une salariée victime d’un tabagisme passif peut prendre acte de la rupture de son contrat de travail

Une salariée victime de tabagisme passif en raison du non-respect par son employeur de l’interdiction de fumer sur les lieux de travail, peut prendre acte de la rupture de son contrat de travail aux torts de l’employeur. C’est ce qu’a retenu le conseil de prud’hommes de Paris le 6 février 2014, qui a jugé que la rupture du contrat produisait les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse.


Lire la suiteLire la suite
Tabagisme passif : une école d'architecture condamnée pour le cancer d'une enseignante lié au non-respect de la législation antitabac

Une école d'architecture qui s'est abstenue de faire respecter l'interdiction de fumer dans les lieux non destinés aux fumeurs doit indemniser la perte de chance d'une enseignante d'éviter un cancer du poumon lié à cette méconnaissance fautive de la législation. C'est ce que décide la cour administrative d'appel de Bordeaux dans un arrêt du 18 décembre 2012.

Lire la suiteLire la suite
Tabagisme passif : un agent peut être indemnisé sur le fondement du manquement de la collectivité qui l'emploie à son obligation de sécurité

L'agent qui fait valoir que l'exposition au tabagisme passif sur son lieu de travail serait à l'origine de ses problèmes de santé peut être indemnisé du préjudice découlant du manquement de la collectivité territoriale qui l'emploie à son obligation de sécurité, dès lors que celle-ci n'a pas fait respecter dans ses locaux l'interdiction de fumer, quand bien même l'affection dont souffre l'agent n'aurait pas été prise en charge au titre de la législation sur les maladies professionnelles. C'est ce que décide le Conseil d'État dans un arrêt du 30 décembre 2011.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Fumer dans les locaux de travail peut constituer une faute grave justifiant un licenciement (Cour de cassation)

Le fait de fumer dans des locaux professionnels, alors qu'un arrêt préfectoral l'interdit, que cette interdiction figure dans le règlement intérieur de l'entreprise et qu'elle a été portée à la connaissance des salariés, constitue une faute grave justifiant un licenciement, énonce la chambre sociale de la Cour de cassation dans un arrêt du 1er juillet 2008 publié sur le site internet de la Cour, avec un communiqué à la clef.

Lire la suiteLire la suite