Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les associations professionnelles militaires au sommaire du dernier numéro de "L'Essor de la gendarmerie nationale"

"Les associations professionnelles militaires sont totalement incompatibles avec le statut militaire de la gendarmerie", estime Philippe Goujon, dans une interview accordée à L’Essor de la gendarmerie nationale de juin 2015. Le député UMP de Paris "condamne l’existence de ce type d’association, qui n’est qu’un syndicat camouflé". Dans une tribune, le lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly, président de GendXXI, affirme de son côté que "l’avènement du droit d’association professionnelle des militaires est la plus grande avancée en matière de libertés publiques pour les gendarmes et soldats de la République depuis soixante-dix ans". Gérard Sullet, vice-président de l’UNPRG, dénonce quant à lui une "réforme a minima, "engagée sans grand enthousiasme de nos responsables et de la communauté militaire".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Associations professionnelles de militaires : le nombre d’adhérents requis est "ambitieux" (Hugues Fourage, député)

La commission des Lois de l’Assemblée nationale, saisie du volet du projet de loi "actualisant la programmation militaire" relatif aux futures associations professionnelles nationales de militaires (lire sur AEF), propose que ces futures structures siègent au sein des conseils de la fonction militaire de chacune des forces armées. Elle adopte un amendement en ce sens du rapporteur pour avis, Hugues Fourage (PS, Vendée), mardi 26 mai 2015. Le texte prévoit, à l’heure actuelle, que seules les associations "interarmées" soient représentatives au sein du conseil supérieur de la fonction militaire, et non dans les sept conseils spécifiques à chaque force. La commission de la Défense, saisie du texte au fond, doit examiner les amendements d’Hugues Fourage mercredi 27 mai en soirée. Le député révèle par ailleurs les critères de représentativité qui s’appliqueront aux futures APNM.

Lire la suiteLire la suite
Droit d'association des militaires : ce que prévoit le projet de loi

Le projet de loi "actualisant la programmation militaire pour les années 2015 à 2019" prévoit que les militaires puissent "librement créer une association professionnelle nationale de militaires […], y adhérer et y exercer des responsabilités". Ce texte, présenté mercredi 20 mai 2015 en Conseil des ministres (lire sur AEF), doit ainsi "tirer les conséquences de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme qui, par deux arrêts du 2 octobre 2014, a condamné la France", rappelle le gouvernement l’exposé des motifs (lire sur AEF). Toutefois, le projet de loi note que "l’existence de groupements professionnels militaires à caractère syndical" et "l’adhésion des militaires en activité à des groupements professionnels sont incompatibles avec les règles de la discipline militaire".

Lire la suiteLire la suite
Deux députés plaident pour "une approche prudente" dans la mise en œuvre de la liberté d’association des militaires

Les députés Alain Marleix (UMP, Cantal) et Geneviève Gosselin-Fleury (SRC, Manche) "plaident en faveur d’une approche prudente, au besoin progressive, dans la reconnaissance et la mise en œuvre de la liberté d’association des militaires". Dans un rapport d’information sur "les conséquences des arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme du 2 octobre 2014" (lire sur AEF), présenté à la commission de la Défense de l’Assemblée nationale, mercredi 6 mai 2015, ils préconisent de "conserver, au prix de quelques adaptations, le dispositif actuel de concertation" car il "donne satisfaction aux personnels comme à la hiérarchie militaires". Alain Marleix tient toutefois à signaler "les très vives réticences que lui inspire l’idée d’ouvrir aux militaires ce que la Cour européenne des droits de l’homme appelle elle-même la 'liberté syndicale'".

Lire la suiteLire la suite
La CEDH condamne la France pour son interdiction absolue des syndicats dans la gendarmerie et l’armée

La CEDH juge, dans un arrêt du 2 octobre 2014, que les dispositions du code de la défense invoquées par la gendarmerie pour interdire à un de ses officiers, Jean-Hugues Matelly, d’adhérer à l’association Forum gendarmes et citoyens, attachée à "la défense de la situation matérielle et morale des gendarmes", ne constituent pas des motifs pertinents et suffisants. En effet, "si la liberté d’association des militaires peut faire l’objet de restrictions légitimes, l’interdiction pure et simple de constituer un syndicat ou d’y adhérer porte à l’essence même de cette liberté, une atteinte prohibée" par l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme. La Cour critique dans un autre arrêt l’interdiction faite par le Conseil d’État à l’Adefdromil (Association de défense des droits des militaires) d’agir en justice pour défendre les intérêts matériels et moraux de ses adhérents.

Lire la suiteLire la suite