Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

"Nos réalisations depuis 4 ans se comparent fermement aux idex déjà labellisées" (Université de Lyon, candidate en 2016)

"Nos réalisations depuis 4 ans se comparent fermement aux idex déjà labellisées, nous n’hésiterons pas à le dire devant le jury", affirme Jean-François Pinton, président de l’ENS Lyon et pilote du projet d’idex porté par la Comue Université de Lyon, lors d’une présentation de la candidature le 4 mai 2015. L’Université de Lyon candidate en 2016, dans la "seconde vague" du PIA2 (lire sur AEF) : l’évaluation du Palse (Programme avenir Lyon-Saint-Étienne), son idex probatoire obtenue en 2012 lors du PIA1 (avec une dotation de 27 M€ sur trois ans), se substitue à la phase de présélection. Le site vise plus de 25 M€ de financements directs par an, soit "3 fois ce que le Palse permet" : l’idex permettrait donc "de transformer l’essai", souligne Khaled Bouabdallah, le président de la Comue. Un site internet est ouvert jusqu’au 18 mai 2015 pour recueillir des contributions sur le projet.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Après l'évaluation des idex en 2016, le site de Lyon Saint-Étienne demandera « un budget plus élevé » (Jacques Samarut)

Après l'évaluation des initiatives d'excellence prévue au premier semestre 2016, le site de Lyon Saint-Étienne « demandera un budget plus élevé », déclare Jacques Samarut, président de l'ENS de Lyon et responsable du « programme avenir Lyon Saint-Étienne » (Palse), lors d'un point d'étape le 9 juillet 2013. Le site « sera évalué sur ses acquis », en même temps que les autres idex (AEF n°187396), et ne sera pas candidat au nouvel appel à projets annoncé par le gouvernement le même jour (AEF n°185872). Le Palse, financé depuis 2012 (AEF n°215023), « conduit les établissements à bâtir des stratégies communes », apprécie Jacques Samarut. « Nous comptons sur les projets concrets pour aider à structurer le site, qui travaille sur l'hypothèse d'une communauté d'universités », ajoute Khaled Bouabdallah, président de l'université Jean-Monnet de Saint-Étienne et du PRES Université de Lyon.

Lire la suiteLire la suite