Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°499841

La prise en charge par l’État du salaire des apprentis mineurs dans les TPE sera limitée à la 1re année (F. Hollande)

À partir du 1er juillet 2015, les très petites entreprises qui embauchent un apprenti de moins de 18 ans "n’auront plus rien à payer" la première année, "ni salaire, ni cotisations sociales", déclare François Hollande, président de la République, jeudi 30 avril 2015, lors d’un déplacement au campus des métiers de Guipavas (Finistère), à côté de Brest. Le coût pour l’État de cette mesure qui vise à relancer les embauches en apprentissage devrait être de "4 400 euros par an" et par contrat, selon le président de la République. Pour éviter aux employeurs d’attendre un versement en fin d’année, l’aide sera versée "chaque trimestre". La rémunération des apprentis sera préservée, précise-t-il. Par ailleurs, les entreprises "pourront être associées à la définition des formations".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Formation professionnelle

Aperçu de la dépêche Aperçu
François Rebsamen et Gérard Mestrallet lancent une fondation d’entreprises pour soutenir les formations en alternance
Lire la suite
Apprentissage : réactions aux annonces de F. Hollande sur la prise en charge du salaire des apprentis dans les TPE

Le salaire des apprentis mineurs embauchés à la rentrée 2015 dans une entreprise de moins de 11 salariés sera pris en charge par l’État, précise le ministère du Travail après l’annonce le 19 avril 2015 par François Hollande d’un dispositif baptisé "coût zéro pour l’employeur" visant à relancer les embauches en apprentissage (lire sur AEF). En 2014, le nombre d’entrées en apprentissage a baissé pour la deuxième année consécutive, notamment dans les premiers niveaux de qualification qui accueillent principalement des mineurs. Une mesure saluée par l’UPA et les chambres de métiers et de l’artisanat, mais critiquée par la FSU qui pointe les "sommes faramineuses" déjà octroyées aux entreprises. Pour la Fnadir, cette nouvelle aide risque de "dénaturer la relation vertueuse entre l’employeur et l’apprenti en tant que salarié".

Lire la suiteLire la suite

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
Matignon réunira le 12 mai les partenaires sociaux et les régions pour mieux coordonner la formation et l’apprentissage
Lire la suite

Formation professionnelle

Aperçu de la dépêche Aperçu
Relance de l’apprentissage : la DGEFP dresse un bilan d’étape des mesures annoncées lors des assises
Lire la suite
Apprentissage : la feuille de route sociale 2014 détaille le "plan de relance" et annonce une campagne de communication

"Tout jeune en CFA doit être accueilli en entreprise et un objectif de 500 000 jeunes en apprentissage doit être atteint en 2017", rappelle la feuille de route sociale 2014-2015 publiée mercredi 9 juillet 2014, à l’issue de la troisième conférence sociale. Il s’agit d'"un engagement collectif de l’État, des régions, des partenaires sociaux et des autres acteurs concernés" qui se concrétisera par un "plan de relance de l’apprentissage" détaillé par le gouvernement. Le document apporte des précisions aux annonces faites par Manuel Valls et François Hollande, notamment sur les mesures financières à venir, et annonce une campagne de communication pour la rentrée, une concertation dans la fonction publique sur l’apprentissage ainsi que la mise en œuvre de parcours combinant statut scolaire et apprentissage dans les lycées et les CFA.

Lire la suiteLire la suite