Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Réforme du collège : les arguments pour et contre du sociologue François Dubet et de l’ex-Dgesco Jean-Michel Blanquer

Tandis que la réforme du collège n’en finit pas de soulever les critiques (lire sur AEF ici, ici et ici) le sociologue François Dubet et le directeur général de l’Essec, ancien Dgesco, Jean-Michel Blanquer, font part de leurs arguments pour et contre la réforme dans la presse. Dans Les Cahiers pédagogiques, François Dubet estime que le collège de 2016 répondra aux besoins et aux demandes des élèves par le jeu "des options, des modules et des EPI" et invitera les équipes éducatives "à se conduire comme des équipes", qui devront "décider d’une politique commune". Mais pour Jean-Michel Blanquer, dans un éditorial du Point, cette réforme fait de "la famille qui veut choisir le parcours de son enfant" "un nouvel adversaire" en "supprimant tout ce qui différencie". Or, "la différenciation peut fonctionner d’abord et avant tout au bénéfice des milieux les plus défavorisés".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Programmes : "Nous avons encore un effort à faire pour être plus lisibles", Michel Lussault (président du CSP)
Lire la suite

Éducation et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Programmes d’histoire : Najat Vallaud-Belkacem déplore des "présentations volontairement polémiques"
Lire la suite
Réforme du collège : "les votes contre en CSE sont ceux de 80% des enseignants aux élections professionnelles" (Snes)

"Les votes contre la réforme du collège sont ceux de 80 % des enseignants aux élections professionnelles. La ministre dit qu’il ne faut pas faire de réforme contre les enseignants, on se demande ce qu’elle veut dire", déclare à AEF Roland Hubert, co-secrétaire général du Snes en marge du CSE le 10 avril 2015. "Les enseignants sont consciencieux" et "je n’ai aucune inquiétude pour la mise en place de la réforme", estime Laurent Escure, secrétaire général de l’Unsa. La ministre indique que "4 000 ETP sont intégralement destinés à la réforme du collège", même si la programmation budgétaire prévoyait ces ETP pour les collèges mais aussi les lycées professionnels. "Le schéma d’emploi peut évoluer" et "les engagements seront tenus pour les LP", précise le ministère. Le CSE a voté ce jour le décret et l’arrêté, sans modification majeure, sur l’organisation des enseignements au collège (1).

Lire la suiteLire la suite
Réforme du collège : "On ne peut pas franchir le pas que le Snes voudrait qu'on franchisse" (Ministère)

"Le chemin dans lequel le Snes veut nous emmener va à l'encontre de la philosophie de la réforme du collège", indique à AEF l’entourage de Najat Vallaud-Belkacem, au sortir de l’ultime négociation avec les syndicats le 31 mars 2015. Alors que le Snes a quitté la séance avant la fin, le ministère souhaite "expliquer pourquoi ce syndicat se trompe" sur plusieurs points : "en donnant au chef d’établissement l’image d’un monstre ; en affirmant que l’autonomie des établissements est contraire à leurs principes et que le calendrier de négociation est trop serré." Les projets de décret et arrêté sur l’organisation du collège sont présentés ce mercredi en CSL. "Ces textes peuvent encore évoluer. Nous avons toujours répondu présents quand on nous a demandé de changer l’organisation des langues ou des enseignements artistiques, car cela est fait pour rassurer les enseignants", ajoute le ministère.

Lire la suiteLire la suite