Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Comment se mettent en place les deux missions sur la formation tout au long de la vie dans l’enseignement supérieur

Deux missions sur la formation tout au long de la vie vont se déployer dans l’enseignement supérieur dans les prochaines semaines. L’une est "politique" : celle confiée par Najat Vallaud-Belkacem à François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise. L’autre est "opérationnelle" : celle que pilote Anne Aubert, chef de projet pour le développement de la FTLV dans l’enseignement supérieur au sein de la Dgesip (ministère de l’Enseignement supérieur). Si les universités ont des atouts pour la FTLV, celle-ci se met en place "de façon très inégale", selon François Germinet. AEF a demandé aux deux pilotes de présenter le cadre et les outils de leurs missions. Ils abordent aussi la question de l’inscription des certifications du supérieur à l’éligibilité au CPF, la nécessaire approche par "coûts complet de formation", etc.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi