Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le visa bac+5 et le grade de master ne sont pas renouvelés pour l’Escem Tours-Poitiers (ex-FBS)

Selon les informations d’AEF, les salariés de l’Escem ont été informés le 7 avril 2015 que ni le visa à bac+5, ni le grade de master ne seraient renouvelés par l’État pour le programme grande école à la rentrée prochaine. La décision a été prise par le MENESR, suivant ainsi l’avis de la CEFDG qui s’est réunie deux fois pour examiner le dossier de l’école, ex-membre de France business school. L’une des raisons qui aurait amené la CEFDG à statuer pour le non-renouvellement de ces deux reconnaissances académiques serait le manque de soutien et d’engagement financier des collectivités territoriales et consulaires membres de la gouvernance de l’Escem (1). La même décision aurait été prise pour l’ESC Amiens, mais l’école indique ne pas avoir reçu de notification. Les ESC de Clermont et de Brest avaient annoncé avoir obtenu ces renouvellements pour leurs propres PGE en mars (lire sur AEF).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les écoles de l'ex-France business school choisissent des procédures de recrutement différentes pour la session 2015

Les quatre écoles de l’ex-France business school, qui ont repris leur autonomie en janvier 2015 et n’ont pas toutes obtenu le renouvellement de leur grade de master à l’heure actuelle (2 ans pour Brest business school et l’ESC Clermont, mais décision toujours en attente pour l’ESC Amiens et l’Escem Tours-Poitiers, lire sur AEF), ne choisissent pas toutes la même stratégie de recrutement pour la rentrée 2015 : ainsi, Brest et Clermont annoncent qu’elles s’appuieront sur les résultats de la BCE pour l’admissibilité, puis organiseront un oral en propre, tandis que l’Escem "ouvre un concours indépendant", indique-t-elle dans un communiqué, le 18 mars 2015. L’ESC Amiens ne donne pour sa part aucun détail sur son site internet en matière de recrutement.

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
France business school : Véronique Chanut (CEFDG) fait le point sur les demandes de visas et grades des écoles membres
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
France BS : les écoles vont retrouver leur autonomie juridique et financière, le sort des marques pas encore tranché
Lire la suite
France business school : la CFDT-CCI s’alarme de la situation financière et craint un "cataclysme"

"Si nous vous interpellons collectivement, c'est parce que nous avons l'impression que nos administrateurs attendent la rentrée prochaine pour prendre les décisions qui s'imposent, alors que nous pensons que c'est maintenant que nous devons travailler tous ensemble afin d'éviter de vivre ce qui semble être annoncé comme le cataclysme historique dans le monde des écoles de commerce en France." C'est ce qu'écrit la secrétaire générale de la CFDT-CCI, Laurence Dutel, dans une "lettre ouverte aux élus des CCI, aux personnels des CCI et aux collègues de France business school", en date du 12 mai 2014. La lettre liste un ensemble de dysfonctionnements et donne des chiffres alarmants sur la situation de FBS, qui pourrait enregistrer une perte de 45 M€ sur trois ans. Contacté par AEF, Patrick Molle, DG de FBS, n'a pas souhaité s'exprimer car il "n'a pas reçu mandat du CA pour le faire".

Lire la suiteLire la suite