Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

L’AEFE envisage des partenariats avec les entreprises pour diversifier ses sources de financement (H. Farnaud-Defromont)

Mieux valoriser l’expérience des personnels ayant exercé au sein du réseau de l’AEFE "est une demande forte de l’agence. Aujourd’hui, on y arrive bien avec les personnels de direction et la DGRH du MENESR s’est dotée d’un bureau spécifique pour le suivi de ces personnels (lire sur AEF), mais concernant les enseignants cela reste compliqué", déclare à AEF Hélène Farnaud-Defromont, directrice de l’AEFE, dans une interview à AEF le 13 avril 2015. Selon elle, "il faudrait notamment permettre à la direction de l’AEFE de s’exprimer devant l’ensemble des recteurs une fois par an". Tandis que l’agence a célébré le 10 avril ses 25 ans, la directrice expose 4 sujets prioritaires pour l’avenir : l’éducation aux valeurs, l’innovation pédagogique et le numérique, l’attractivité de l’enseignement supérieur et les partenariats avec les parents et les entreprises.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
AEFE : le plan d’orientation stratégique 2014-2017 met l’accent sur la recherche de nouvelles ressources financières

Le plan d’orientation stratégique de l’AEFE 2014-2017, mis en ligne par le Snuipp Hors de France, contient 111 actions et doit permettre à l’agence de "relever les défis auxquels fait face le réseau scolaire français à l’étranger : environnement concurrentiel, contexte budgétaire, nécessité de consolider la qualité de l’offre éducative, de mobiliser l’ensemble des acteurs, de perfectionner le pilotage de l’Agence". Pour favoriser son "développement stratégique", l’AEFE souhaite notamment mettre en œuvre une gestion prévisionnelle des emplois sur 3 à 5 ans, mobiliser de nouvelles ressources proposer aux établissements un guide de bonnes pratiques et d’approche de partenaires financiers". Elle propose également d’étudier "l’opportunité de la création d’une fondation pour l’enseignement français" et d'"approfondir l’étude des possibilités de participation financière des pays hôtes".

Lire la suiteLire la suite