Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Réforme du collège : le projet prévoit désormais 4 heures hebdomadaires de LV1 en 6e (N.Vallaud-Belkacem)

"S’agissant du nombre d’heures hebdomadaires de langue vivante 1 en classe de sixième, j’ai décidé que celui-ci sera de 4 heures", comme c'est aujourd’hui le cas, indique la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, dans un courrier adressé le 3 avril 2015, au secrétaire général du SE-Unsa, Christian Chevalier. La première grille horaire d’entrée en discussion avec les syndicats prévoyait initialement 3 heures en 6e (lire sur AEF) puis le projet d’arrêté détaillant le projet de réforme en fixait 3,5 heures (lire sur AEF).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 43 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Réforme du collège : six syndicats projettent un appel à la grève après le CSE du 10 avril

"Parce qu'il est fondé sur l’autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l’autorité du chef d’établissement", une intersyndicale composée du Snes-FSU, Snuep-FSU, Snalc-Fgaf, SNFOLC, CGT Educ’action et Sud Éducation demande le retrait du projet de réforme du collège et la reprise de discussions "sur de nouvelles bases", indique-t-elle dans un communiqué vendredi 3 avril 2015 (lire sur AEF). Ces syndicats décideront après le CSE du 10 avril "des modalités d’actions nécessaires, y compris la grève". La réforme du collège "institutionnaliserait le principe de mise en concurrence entre les disciplines, entre les enseignants et entre les établissements, fragiliserait la structuration disciplinaire du collège et engendrerait toujours plus d’inégalités entre les élèves", estime l’intersyndicale.

Lire la suiteLire la suite
Réforme du collège : "On ne peut pas franchir le pas que le Snes voudrait qu'on franchisse" (Ministère)

"Le chemin dans lequel le Snes veut nous emmener va à l'encontre de la philosophie de la réforme du collège", indique à AEF l’entourage de Najat Vallaud-Belkacem, au sortir de l’ultime négociation avec les syndicats le 31 mars 2015. Alors que le Snes a quitté la séance avant la fin, le ministère souhaite "expliquer pourquoi ce syndicat se trompe" sur plusieurs points : "en donnant au chef d’établissement l’image d’un monstre ; en affirmant que l’autonomie des établissements est contraire à leurs principes et que le calendrier de négociation est trop serré." Les projets de décret et arrêté sur l’organisation du collège sont présentés ce mercredi en CSL. "Ces textes peuvent encore évoluer. Nous avons toujours répondu présents quand on nous a demandé de changer l’organisation des langues ou des enseignements artistiques, car cela est fait pour rassurer les enseignants", ajoute le ministère.

Lire la suiteLire la suite
Réforme du collège : la nouvelle grille horaire définie par deux projets de décret et arrêté

Les projets de décret et arrêté sur le collège en 2016, dont AEF a eu copie, seront discutés avec les syndicats lors d’une ultime réunion au MENESR ce mardi 31 mars 2015. Plusieurs évolutions sont notables dans la nouvelle grille horaire : la globalisation des heures d’enseignements artistiques disparaît au profit d’un fléchage arts plastiques et éducation musicale. En 6e, l’horaire de français diminue de 30 min tandis que l’horaire de LV1 augmente de 30 min. Au cycle 4, la globalisation des horaires de langues disparaît. Les "enseignements de complément" (langues anciennes ou régionales) ne figurent plus dans la grille horaire. Selon le projet d’arrêté, ces heures seront prises sur la dotation horaire supplémentaire initialement "mise à disposition des établissements afin de favoriser le travail en groupes à effectifs réduits et les interventions conjointes de plusieurs enseignants".

Lire la suiteLire la suite