Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le ministre des Finances annonce plusieurs mesures destinées à lutter contre le financement du terrorisme

Le ministre des Finances, Michel Sapin, annonce plusieurs mesures destinées à lutter contre le financement du terrorisme, mercredi 18 mars 2015. Elles visent, indique-t-il, à "lutter contre une nouvelle forme de terrorisme 'à bas coût', qui se nourrit de fraude, de blanchiment et de petits trafics". Michel Sapin souhaite donc "faire reculer le cash et l’anonymat dans l’économie française". Les paiements en liquide seront limités à 1 000 euros à compter du 1er septembre, contre 3 000 à l’heure actuelle. Les signalements de dépôt et de retrait supérieurs à 10 000 euros à destination de Tracfin seront systématisés. "Nul ne peut dire que les mesures que nous prenons rendent impossible tout acte terroriste, le risque zéro n’existe pas. Mais notre économie offre trop de possibilités d’anonymat et de contournements", déclare Michel Sapin.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi