Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bilan social 2013-2014 : ce qu’il faut retenir des différences entre académies

Dans quelles académies les enseignants sont-ils les plus jeunes et les femmes les plus représentées ? Où le taux de réussite aux concours externes est-il le plus élevé ? Dans quels départements y a-t-il le plus de demandes de mobilité et dans quelles académies les néotitulaires sont-ils majoritairement affectés ? AEF propose 11 infographies pour faire le point sur les différences académiques, présentées dans le bilan social du MENESR 2013-2014.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
À quoi sert un bilan social dans l’Éducation nationale ?

Le MENESR publie mercredi 25 mars 2015 le bilan social 2013-2014 (lire sur AEF) présenté comme un document aux "indicateurs utiles au pilotage des ressources humaines". Pour le ministère, "il s’agit d’un document de référence majeur mais il est également très apprécié par les organisations syndicales", indique à AEF Catherine Moisan, directrice de la Depp. Selon le Sgen-CFDT, il s’agit en effet, d’une "base fiable", utile pour construire des revendications mais qu’il convient encore d’affiner. Le syndicat regrette aussi que le ministère et les académies ne s’en emparent pas davantage pour construire leur politique RH. Des rectorats élaborent leur propre bilan social, comme Créteil pour la première fois en 2015 ou Paris depuis 2008. "C’est un excellent outil diagnostic", notamment au regard des déroulements de carrière, juge Benoît Verschaeve, secrétaire général adjoint de l’académie.

Lire la suiteLire la suite