Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Louis Schweitzer (CGI) : "Une enveloppe de 10 Md€ pour le PIA 3 ne me paraît pas déraisonnable"

"En 2017, 95 % du PIA aura été consommé et la source sera tarie. Je suis donc favorable à la mise en place d’un PIA 3 et une enveloppe de 10 milliards d’euros ne me paraît pas déraisonnable même si ce n’est qu’un ordre de grandeur", déclare Louis Schweitzer, commissaire général à l’investissement, lundi 9 mars 2015. Il s’exprime lors d’un point presse faisant suite à la publication du rapport d’activité 2014 du CGI (lire sur AEF). Il confirme par ailleurs que le comité de surveillance du PIA "se dit favorable à l’idée du PIA 3" et précise qu’il faudrait le "proposer et le faire voter courant 2016 pour qu’il soit opérationnel en 2017". Louis Schweitzer revient sur le concours mondial d’innovation, "symbole à ses yeux de ce que le PIA peut faire" et évoque l’articulation du PIA avec le Plan Juncker. Enfin, il indique qu’il n’y aura sans doute pas de nouvelles idex dans un éventuel PIA 3.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Louis Schweitzer : "La poursuite du PIA impliquera le vote de crédits en 2016 et une réflexion dès 2015" (rapport CGI)
Lire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Louis Schweitzer à l’Assemblée nationale : "Les redéploiements de crédits vont à l’encontre de la philosophie du PIA"
Lire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Louis Schweitzer au club R&I d'AEF : "L'idée d'un PIA 3 est juste mais il ne serait pas absurde d'y réfléchir avant"
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Louis Schweitzer : "Le CGI réfléchit à un PIA 3"
Lire la suite
Le PIA 2 est "plus orienté vers l’aval, marqué par une forte proportion de financements en fonds propres" (rapport CGI)

"Sur les 35 milliards d’euros du premier programme d’investissements d’avenir, 29 milliards sont d’ores et déjà engagés. Sur le second programme de 12 milliards, 10,5 restent à engager", écrit Louis Schweitzer, commissaire général à l’investissement, en préambule du rapport du CGI intitulé "situation et perspectives 2014", qu’AEF s’est procuré lundi 1er septembre 2014. Il est précisé que "dans le respect de la trajectoire de finances publiques, le nouveau programme vise à atteindre les objectifs principaux que sont le rétablissement de la compétitivité et la transition écologique sur l’ensemble des territoires". Par conséquent, "seule une minorité des crédits alloués (moins d’un tiers) seront versés sous forme de subventions", le reste prenant la forme de prêts, de prises de participations, d’avances remboursables et de dotations non consommables.

Lire la suiteLire la suite
Investissements d'avenir : le Premier ministre annonce le redéploiement de 2,2 milliards d'euros vers « les secteurs de demain »

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault annonce sa décision « de redéployer 2,2 milliards d'euros, qui sont disponibles au programme des investissements d'avenir, vers les secteurs de demain », lundi 21 janvier 2013, à l'occasion d'un déplacement à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), « après avoir consulté Louis Gallois, le commissaire général à l'investissement ». Dans le détail, les services du Premier ministre précisent que « les principaux axes de cette réorientation concernent le développement et la diffusion des technologies dites 'génériques' (dont le numérique) pour 600 millions d'euros, le soutien à l'innovation de rupture et à la l'industrialisation des produits innovants pour 250 millions d'euros, l'accompagnement des PME des filières émergentes, notamment en capital-risque, pour près de 600 millions d'euros, et le lancement de nouveaux appels à projets en matière de transition énergétique pour 300 millions d'euros ».

Lire la suiteLire la suite