Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Islam : rendre obligatoire la formation civile et civique pour les imams "étrangers" via un DU (rapport à M. Valls)

"L’obligation de suivre les enseignements [d’un DU de formation civile et civique] pourrait s’imposer", notamment "aux ministres du culte étrangers souhaitant exercer leur activité en France", recommande Francis Messner, directeur de recherche émérite au CNRS, auteur du rapport sur "La formation des cadres religieux musulmans" remis le 3 mars 2015 à Manuel Valls. Le Premier ministre souhaite, lui, rendre ces formations obligatoires pour certaines fonctions comme celle d’aumôniers, sans préciser leur nationalité, ni le cas des autres responsables religieux (lire sur AEF). À ce jour, sept DU de formation "civile et civique" sont créés ou en voie de création, selon ce rapport. Pour le chercheur, la création de pôles d’excellence structurés en sciences humaines et sociales de l’islam "s’impose comme une urgence".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Laïcité : l’interdiction du voile à l’université "n’est pas d’actualité", affirme M. Valls. La CPU s’en félicite
Lire la suite
Former les imams : "développer les conventions universités et établissements d’enseignement supérieur privés" (M. Valls)

Le gouvernement veut "multiplier par deux [l'] offre de formation [des imams] avant la fin de l’année", indique Manuel Valls, lors de son déplacement à Strasbourg, notamment à l’université, consacré à l’islam, le 3 mars 2015. Actuellement, 6 établissements d’enseignement supérieur dispensent des formations à destination notamment des aumôniers. Le Premier ministre prend l’exemple de l’université de Strasbourg, qui propose un DU et un master sur les religions. Le gouvernement veut également "développer les conventions entre les universités et les établissements d’enseignement supérieur privés" et "soutenir des programmes ambitieux de recherche sur des thématiques prioritaires". Le gouvernement avait annoncé une réforme de la formation des imams mi-février.

Lire la suiteLire la suite
Port des signes religieux dans l’enseignement supérieur public : des positions s’opposent au sein de l’UMP et du PS

Le PS comme l'UMP apparaissent divisés sur la question du port du voile à l'université, qui brouille les frontières. Pascale Boistard, secrétaire d’État chargée des Droits des Femmes, s’est exprimée pour son interdiction, lundi 2 mars 2015 dans le "Talk" du Figaro. Elle s’inscrit dans la lignée de la proposition de loi déposée le 18 février par Éric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes. Tout comme Manuel Valls, qui avait jugé "dignes d’intérêt" les propositions d’un rapport du HCI, remis en août 2013, qui proposait l’adoption d’une loi interdisant dans l’enseignement supérieur public "les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse". François Fillon est en revanche opposé à l’interdiction du voile dans les universités, tout comme Valérie Pécresse, mais aussi Geneviève Fioraso. Le Ceru, proche de l’UNI, fournit aussi des arguments contre son interdiction.

Lire la suiteLire la suite
Le conseil des ministres encourage la création de diplômes universitaires pour les imams

"Le gouvernement encouragera l’ouverture, par les établissements d’enseignement supérieur, de formations sanctionnées par des diplômes universitaires de formation civile et civique, spécialement adaptées au profil des futurs ministres du culte", indique le compte rendu du conseil des ministres du 25 février 2015. Il s’agit de "permettre à l’islam de France de s’appuyer sur des imams bien insérés au sein de la communauté nationale". "Ce diplôme universitaire devra notamment devenir une étape obligée dans le parcours des aumôniers pénitentiaires, dont le nombre sera augmenté dès 2015 afin de contrer la diffusion en prison de discours religieux dévoyés incitant à la radicalisation violente."

Lire la suiteLire la suite
Les propositions de la CPU, de la Cdefi et de la CGE pour "l’après Charlie" et ce qu’elles révèlent de leurs priorités

Un mois après les attentats des 7 et 9 janvier 2015 à Paris, qui avaient suscité une forte émotion sur les campus français (lire sur AEF), les trois conférences académiques, Cdefi, CGE et CPU, ont présenté le 10 février à Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, leurs propositions d'actions et d’engagements, dans le cadre de la "mobilisation de l’enseignement supérieur et de la recherche pour promouvoir les valeurs de la République" voulue par les pouvoirs publics. Certaines de ces propositions se recoupent et font consensus : c’est le cas de l’importance accordée par les trois associations à l’engagement étudiant, sous toutes ses formes. D’autres n’émanent que d’une seule ou de deux Conférences, selon des lignes qui dessinent les priorités de chacune et leur conception de leur rôle dans la société.

Lire la suiteLire la suite
Valérie Pécresse : « Je pense qu'il nous manque en France une formation à la laïcité »

« Je pense qu'il nous manque peut-être en France aujourd'hui une formation à la laïcité », affirme Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mercredi 30 mars 2011, sur l'antenne de France Info. Invitée à s'exprimer au sujet du débat sur la laïcité, elle souligne qu'il s'agit d'une « proposition très concrète qu'on pourrait apporter dans le cadre de ce débat ».

Lire la suiteLire la suite