Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°495856

Le TGI de Nanterre déboute un CE de sa demande tardive de prolongation du délai de consultation

Le TGI de Nanterre déboute le comité d’entreprise de Sanofi Winthrop Industrie de sa demande de prolongation du délai légal de trois mois dont il dispose pour rendre un avis sur une cession de site, dans une ordonnance de référé du 10 février 2015. Le juge reproche au CE de l’avoir saisi tardivement le matin du jour où expirait le délai de consultation. Pour le TGI, "dans la mesure où seule la décision du juge permet de prolonger le délai alors même que sa saisine seule ne le suspend pas", il appartient au CE "parfaitement informé de la date d’expiration du délai de saisir le juge dans un délai permettant raisonnablement une délivrance d’assignation, une procédure contradictoire, une audience et un temps de rédaction pour le magistrat saisi".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'accord est le mode de droit commun de fixation des délais de consultation du CE dans de nombreux cas (circulaire DGT)

"L’accord entre l’employeur et les membres du comité d’entreprise constitue le mode de droit commun de fixation des délais de consultation du comité d’entreprise [pour de nombreuses consultations]. Les parties pourront déterminer les délais les plus adaptés pour permettre un dialogue de qualité entre l’instance de représentation du personnel et l’employeur", souligne la DGT dans sa circulaire du 18 mars 2014 sur les délais de consultation du CE et d’expertise. "Le comité pourra toujours donner son avis, y compris dans un délai inférieur à 15 jours, dès lors qu’il considère qu’il a disposé d’un délai et d’éléments suffisants pour se prononcer utilement", précise également l’administration. L’employeur et le CE peuvent aussi fixer des délais d’intervention de l’expertise et de communication d’information à l’expert du comité "qui soient les plus adaptés aux réalités de l’entreprise".

Lire la suiteLire la suite
Le CE ne doit pas attendre la dernière réunion pour contester en référé le délai de consultation (TGI de Nanterre)

En application de la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013, une société signe un accord avec le comité d’entreprise sur le calendrier d’information-consultation sur un projet de réorganisation de l’entreprise. Lors de la dernière réunion, le CE estime qu’il ne peut donner son avis. Il saisit, en référé, le tribunal de grande instance de Nanterre pour obtenir la suspension du projet tant qu’il n’aura pas émis un avis dans le mois suivant la transmission de l’avis du CHSCT. Le TGI refuse dans une ordonnance du 28 février 2014, estimant qu’il n’est pas démontré que la décision de la société de considérer la procédure d’information-consultation du CE achevée constitue un trouble manifestement illicite. Le juge retient que le CE n’a pas contesté les délais et les modalités en cours de procédure et qu’il n’est revenu sur son accord initial que lors des deux dernières réunions.

Lire la suiteLire la suite
Comités d'entreprise : le détail du décret sur les délais de consultation et les délais d'expertise

Le décret n° 2013-1305 du 27 décembre 2013 relatif à la base de données économiques et sociales et aux délais de consultation du comité d'entreprise et d'expertise qui met en oeuvre des dispositions de la loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi concernant les comités d'entreprise est publié au Journal officiel du mardi 31 décembre 2013 (AEF n°471503). Le décret fixe les délais dans lesquels le comité d'entreprise est réputé avoir rendu son avis lorsqu'il ne s'est pas prononcé dans le cadre d'une procédure de consultation. Ces délais s'appliquent à défaut d'accord entre l'employeur et le comité d'entreprise. Le texte encadre également les délais dans lesquels l'expert comptable et l'expert technique du comité d'entreprise rendent leur rapport. Les dispositions du décret relatives aux délais entrent en vigueur le 1er janvier 2014.

Lire la suiteLire la suite
Loi de sécurisation de l'emploi : un premier décryptage du cabinet Flichy Grangé

L'employeur dispose de « deux interlocuteurs » dans le cadre de la procédure de licenciement collectif pour motif économique issue de la loi de sécurisation de l'emploi du 14 juin 2013 : les représentants du personnel et le Direccte. C'est ce que rappelle Joël Grangé, avocat associé au cabinet Flichy Grangé, lors d'une réunion organisée par le cabinet, le 17 septembre 2013, sur un premier décryptage des principales mesures prévues par la loi. « Il est souhaitable de prendre contact avec le Direccte avant d'engager le processus car ce dernier est au cœur de la procédure ». Stéphanie Guedes da Costa et Florence Aubonnet, également associées du cabinet, ont par ailleurs donné des précisions sur les délais de consultation du CE, la consultation sur les enjeux stratégiques, la base de données unique notamment dans les groupes.

Lire la suiteLire la suite